Ligue Europa: Gand-Lille à revivre en live comme-à-la-maison à partir de 21 heures

Antoine Maes, à Lille et Bertrand Volpilhac pour le live

— 

L'attaquant de Lille, Gervinho, face au Sporting Portugal, le 16 septembre 2010
L'attaquant de Lille, Gervinho, face au Sporting Portugal, le 16 septembre 2010 — B.CHIBANE/SIPA

AVANT-MATCH

Au pays de la Jupiler League, le Losc devra éviter la mise en bière. Après le faux pas inaugural contre le Sporting Lisbonne (1-2), l'avenir européen des Lillois passe par un déplacement en bus de 70 km à Gand, et au pire, par un match nul. Francophone ou néerlandophone, les deux clubs flamands de cette poule, vaincus lors de la première journée, jouent gros. «Il ne restera que 5 % ou 10 % de qualification au perdant, s'il y en a un», promet Francky Dury. « L'année dernière, on passe avec 9 ou 10 points, et cette saison, il faudra quasiment le même total», assure Rio Mavuba. Pas besoin d'avoir reçu la médaille Fields pour le comprendre, il faut gagner, et vite, contre l'équipe la moins forte de la poule.

Un petit chaudron de 12 500 places

Pour cela, les Dogues devront retrouver un mordant offensif intermittent jusque maintenant. Et affronter le Jules Ottenstadion, petit chaudron de 12. 500 places, aux tribunes à pics serrées le long de la pelouse. «Ce sera engagé et disputé, même si j'espère voir du beau football et du beau spectacle. La Gantoise est une équipe qui marque beaucoup de buts, mais qui en prend aussi beaucoup», souligne Rudi Garcia. De chez lui, l'entraîneur lillois capte sûrement les chaînes belges, et a donc largement pu se faire une idée de son adversaire. Pas besoin qu'elle soit très précise. Si Lille est à son niveau, les Gantois ne pourront pas espérer grand-chose.

Soyez avec nous pour suivre ce match à partir de 21 heures.