Les Aiglons doivent garder le cap

Jean Christophe Magnenet
— 
François Clerc attend toujours une décision de la DNCG pour rejoindre les Aiglons.
François Clerc attend toujours une décision de la DNCG pour rejoindre les Aiglons. — J.C. MAGNENET / ANP / 20 MINUTES

   « Sochaux, c'est une équipe qui ne nous réussit pas trop. » Eric Roy reste très prudent sur l'issue de la 6e journée de Ligue 1. Ce samedi, à 19h, les Aiglons devront ferrailler en Franche-Comté sur les terres du FC Sochaux. Actuellement 10e du championnat, les Lionceaux se relèvent d'une défaite à Rennes. Mais les Rouge et Noir, actuellement 4e de Ligue 1, devront se méfier. Le même déplacement s'était soldé par une défaite (1-0) la saison dernière. 

 « Rester difficiles à manoeuvrer »
« On ne pourra pas de toute façon gagner indéfiniment », philosophe Cédric, un supporter. Ils seront sans doute quelques dizaines à « monter » dans le Nord-Est, ce week-end, pour soutenir l'OGC Nice. « Le plus important, c'est que les Aiglons gardent cet esprit volontariste et combatif qui fait vraiment plaisir quand on les voit jouer », sourit le supporter. Une bonne dynamique lancée depuis le début de cette saison, puisqu'« à chaque entraînement, on voit les joueurs progresser, confie Eric Roy. Il faut les féliciter c'est à eux que revient le mérite de nos dernières performances. »
  Après leur belle victoire au Ray (2-1), dimanche dernier, face aux Girondins de Bordeaux, les footballeurs niçois devront donc démontrer leur constance. « L'important, c'est de rester une équipe difficile à manoeuvrer, commente le coach niçois. Et l'idéal serait de demeurer invaincus le plus longtemps possible ». Quelle stratégie sera choisie face à Sochaux ? Le coach reconduira-t-il le trio Mounier-Mouloungui-Ljuboja en attaque, qui semble bien fonctionner ? Il devra en tout cas se passer de Paisley et de Hellebuyck, toujours blessés.