JO Turin: Fouquet entre en piste

©2006 20 minutes

— 

J-1 pour Christophe Fouquet

Après Nagano en 1998 puis Salt Lake city en 2002, le bobeur nantais, membre de l'équipe de France, s'attaque demain à Turin à sa troisième, et sans doute dernière olympiade

« J'ai une petite pointe de nostalgie, confesse sans pudeur cet ancien sprinter de 1,80 m pour 100 kg

L'important pour moi est de finir sans regrets, sur une bonne note

» Médaillé de bronze en 1998 [comme remplaçant] puis 5e en 2002, le natif de Saint-Géréon compte bien s'appuyer sur son expérience

« A Nagano, on a subi l'événement

On a pris du plaisir à Salt Lake City

Les JO de Turin doivent être ceux de la maturité

On s'y rend pour la gagne ! » Titulaire en bob à deux, ce fonctionnaire de police, âgé de 31 ans, le sera également en bob à quatre, avec Bruno Mingeon, pilote et porte drapeau de la délégation française lors de la cérémonie d'ouverture

La nouvelle est tombée en début de semaine

« C'est une grosse satisfaction, reconnaît Fouquet

C'est la fin d'un long processus de sélection

Il était important qu'on le sache rapidement pour bien se préparer

» Le seul représentant de la Loire-Atlantique aux Jeux sera à l'oeuvre les 18 et 19 février en bob à deux et les 24 et 25 février en bob à quatre

David Phelippeau