Le septième titre en Alsace ?

Floréal Hernandez (avec AFP)

— 

Le scénario rêvé. A cause de sa cinquième place au rallye du Japon, ce week-end, Sébastien Loeb n'a pu décrocher son septième titre de champion du monde. Une nouvelle réjouissante ! Car un succès lors du rallye de France, du 1er au 3 octobre, permettrait à l'enfant d'Oberhoffen d'être sacré en Alsace.

25 + 201 = un septième titre
En avril lors de la présentation du tracé du rallye de France, Sébastien Loeb repoussait cette hypothèse que tous les journalistes lui soumettaient. « Décrocher le titre en Alsace, ce serait un rêve. Mais il ne faut rien précipiter. Pour l'instant, c'est des mathématiques », répondait-il.
Le 3 octobre, son rêve peut s'exaucer grâce à une addition très simple : 25 points de la victoire + ses 201 actuels = le titre de champion du monde. Six autres scénarios peuvent aussi lui permettre d'être sacré une septième fois en Alsace. Mais ils sont moins intéressants, car ils verraient un autre pilote que Sébastien Loeb sur la première marche du podium devant le Parlement européen.
Le pilote Citroën a pris la mesure des espoirs créés par cette perspective : « On est maître de notre destin tant mieux. Il y aura beaucoup d'attentes de ma part, au niveau des fans et du championnat, donc il y aura une pression supplémentaire. Je l'attends impatiemment, et on va faire ce qu'il faut. »
Sur asphalte, revêtement du rallye de France, Sébastien Loeb reste sur 17 victoires d'affilée. Il est donc largement favori de la manche alsacienne. On l'entend déjà répondre : « ça, ce sont des statistiques. »