Un défi de taille pour les Strasbourgeois

— 

« Prendre de la hauteur au milieu. » Laurent Fournier est tenté d'apporter une ou deux modifications à son onze, victorieux de Colmar (2-0), pour le déplacement au Paris FC, ce soir. Avec les deux indices fournis par l'entraîneur strasbourgeois, on pense immédiatement au longiligne Brésilien Marcio, (1,88 m, 77 kg).
Arrivé début juillet, l'ancien défenseur d'America (2e division brésilienne), capable d'évoluer milieu défensif, a participé à tous les matchs amicaux du Racing mais n'a été aperçu que trois minutes en National contre Colmar. La faute à une homologation tardive (3 septembre) de son contrat.
Sûr que Marcio va rattraper le temps perdu après avoir entendu son entraîneur le décrire. « Ah, techniquement, c'est bon. Il peut apporter quelque chose par ses qualités de relance, note Laurent Fournier. II n'hésite pas à prendre le ballon, à percuter et à jouer. » Son coach n'est pas inquiet concernant son manque de rythme : « Il est intelligent, il peut compenser. S'il donne 60 bonnes minutes, c'est déjà bien. »F. H.

3 sur 3 pour le PFC

Trois matchs, trois succès, quatre buts marqués, zéro encaissé. Les stats du Paris FC à Charléty ont valeur d'avertissement pour le RCS. En plus, le club de la capitale voyage bien avec trois nuls obtenus hors de ses bases. Les déplacements, eux, ne sont pas le fort des Strasbourgeois qui restent sur 23 matchs sans victoire.