Un nul qui n'arrange pas le PSG

©2006 20 minutes

— 

Un point, c'est tout

En se neutralisant hier soir sur la pelouse de la Meinau, Strasbourg et le Paris Saint-Germain ont tous les deux raté le coche au classement hier soir

Les joueurs de Jacky Duguépéroux pointent ce matin à neuf longueurs de Troyes, premier non-relégable

Ceux de Guy Lacombe, désormais cinquièmes devant Marseille, ont manqué l'occasion de revenir vers les sommets de la Ligue 1

Recrue du mercato, le Slovaque Szilard Nemeth se procurait la première occasion du match, mais Jérôme Alonzo justifiait la confiance de son entraîneur en réussissant une superbe parade (3e)

Délaissé par une défense étonnamment passive, le portier parisien ne pouvait toutefois rien face à Amara Diané

Servi par Alexander Farnerud, l'Ivoirien – à la limite du hors-jeu – concrétisait la domination alsacienne (1-0, 13e)

Le PSG s'en remettait alors à l'incontournable Pedro Miguel Pauleta

« L'Aigle des Açores » égalisait d'un magnifique coup franc enroulé des 25 mètres et ajoutait un 16e but à son compteur cette saison (1-1, 31e)

Malgré un grand numéro de dribbles signé Diané (45e) et deux occasions franches de Bueno côté parisien (41e et 45e), le score n'évoluait pas au terme d'un premier acte rythmé

Paris prenait progressivement le contrôle des opérations, mais Pauleta, de nouveau sur coup de pied arrêté, ratait de peu la cible (51e)

Entré en jeu à la pause, Fabrice Pancrate multipliait les essais (59e, 61e et 66e), en vain

L'intensité de la partie baissait alors d'un cran

Malgré plusieurs situations chaudes et une ultime frappe au-dessus de Pauleta (90e +2), le partage des points s'imposait presque logiquement

Au grand dam des deux équipes

Sébastien Bordas