Sanction confirmée pour Patrice Evra

FOOT Le défenseur faisait appel de ses cinq matchs de suspension en équipe de France...

A.P.
— 
Le latéral et capitaine de l'équipe de France, Patrice Evra, lors du match de Coupe du monde face à l'Afrique du sud, le 22 juin 2010 à Bloemfontein.
Le latéral et capitaine de l'équipe de France, Patrice Evra, lors du match de Coupe du monde face à l'Afrique du sud, le 22 juin 2010 à Bloemfontein. — F.Mori/Sipa

Patrice Evra va devoir prendre son mal en patience avant de retrouver les Bleus. La commission d'appel de la Fédération française de football (FFF) a confirmé jeudi la suspension du défenseur pour cinq matchs en raison de son rôle de capitaine dans la grève de l'entraînement de l'équipe de France le 20 juin, lors de la Coupe du monde.

L'arrière gauche de Manchester United s'était rendu en personne devant la commission d'appel pour défendre son cas jeudi matin. «Patrice Evra a voulu s'expliquer lui-même, ce qu'il a fait très longuement, et la commission l'a écouté très attentivement, en posant de bonnes questions», expliquait son avocat, Jean-Yves Foucard, à la sortie de l'audition, avant l'énoncé du verdict. «Patrice a expliqué qu'il a joué ce rôle avec transparence, avec honnêteté, chaque fois en essayant d'arrondir les angles entre les joueurs et le staff, et notamment le sélectionneur, et on peut comprendre, on peut deviner que ces relations n'étaient pas simples», ajoute-t-il.

Des arguments insuffisants aux yeux de la commission d’appel. Evra, qui a déjà purgé deux des cinq matchs de suspension, a désormais un mois pour déposer un nouveau recours, une saisine du Comité national olympique et sportif français. Ce recours ne deviendra suspensif qu'à partir du moment où un conciliateur au sein du CNOSF aura été nommé.