Equipe de France: Eric Abidal en veut à Roselyne Bachelot

FOOT Le défenseur des Bleus lui reproche de les avoir «défoncés» à l'Assemblée nationale...

La rédaction sport

— 

Le défenseur de l'équipe de France, Eric Abidal, lors d'un point presse organisé le 13 juin 2010 à Knysna (Afrique du sud).
Le défenseur de l'équipe de France, Eric Abidal, lors d'un point presse organisé le 13 juin 2010 à Knysna (Afrique du sud). — F.Fife/AFP

C’est un mélange de rancœur et de dépit qui anime Eric Abidal. Non sélectionné par Laurent Blanc pour les deux premier matchs des éliminatoires de l’Euro 2012, le défenseur du Barça ne semble pas vraiment remis du traumatisme du dernier Mondial. Celui qui occupait le poste de défenseur central en Afrique du sud en veut notamment à la ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot. Selon lui, elle aurait soutenu les Bleus à Knysna avant de les «défoncér» à l'Assemblée nationale, selon des propos accordés à Stade2 et reproduits dimanche dans L'Equipe et le JDD.

«Mme Bachelot est venue nous tenir un discours (à Knysna), raconte Abidal. Franchement, après ça je me suis dit: "C'est une vraie supportrice de l'équipe de France. Elle adore les Bleus". Elle est rentrée en France et à la l'Assemblée nationale elle nous a défoncés: caïds, immatures. Pourquoi son discours a-t-il changé en 48 heures? Dites le nous en face. Elle avait peur de quoi? Elle avait des gardes du corps! On n'est pas des tueurs, conclut le défenseur de Barcelone.