Qui sera la surprise?

MONDIAL2010 Vu le tableau des 8es de finale, il y aura forcément une surprise dans le dernier carré...

Antoine Maes

— 

Les joueurs de l'équipe des Etats-Unis, Carlos Bocanegra et DaMarcus Beasley, célèbrent leur victoire face à l'Algérie, le 23 mars 2010.
Les joueurs de l'équipe des Etats-Unis, Carlos Bocanegra et DaMarcus Beasley, célèbrent leur victoire face à l'Algérie, le 23 mars 2010. — REUTERS

De notre envoyé spécial à Johannesburg,

Les matchs à élimination directe n’ont pas encore commencé, mais on sait déjà qu’un intrus va se glisser dans le dernier carré. Les vainqueurs de Ghana-USA et Uruguay-Corée du Sud se retrouveront en effet en quart de finale, avant d’envoyer l’heureux élu tenter d’arracher une place en finale. A 20minutes.fr, on joue au devin pour tenter de savoir qui sera la surprise de l’édition 2010.

 

Etats-Unis: 40%

Une vraie surprise, c’est d’abord une formation qu’on n’a jamais vu à un tel niveau. Et de cette zone CONCACAF, jamais personne n’est sorti pour pousser le bouchon jusque dans le dernier carré. Cette année, les USA semblent portés par le destin. Menés contre l’Angleterre puis la Slovénie, ils ont toujours su arracher le match nul. Et contre les Algériens, c’est dans le temps additionnel que Landon Donovan a offert à son pays son billet pour les huitièmes de finale. «Au niveau mental, ils ne lâchent jamais rien», confirme Pierre Barrieu, l’adjoint français des yankees. L’équipe de Michael Bradley a l’air d’être portée par le vent de l’histoire.

Ghana: 30%

Derniers représentants africains, les Black Stars jouent maintenant à domicile. «J’espère que les sud-africains vont maintenant nous appuyer», a déjà expliqué le sélectionneur, Milovan Rajevac. De plus, les Ghanéens ont peut-être déjà fait le plus dur, en sortant des poules sans leur maître à jouer, Michael Essien. Disciplinés, les coéquipiers d’Andre Ayew manque toutefois d’expérience, ce qui pourrait coûter cher contre une équipe aussi mûre que les Etats-Unis.

Corée du Sud: 20%

D’abord, ce ne serait pas franchement une surprise. Demi-finaliste en 2002, la Corée du Sud a prouvé qu’elle savait avoir des résultats. Personne ne sait vraiment ce qu’a dans le ventre cette formation. Et l’Uruguay n’est pas un adversaire commode. «Ils ont les mêmes caractéristiques que l’Argentine, contre qui nous avons perdus, tout en étant un peu moins fort. Il ne faudra pas reproduire les mêmes erreurs», explique le guide sud-coréen, Park Ji-Sung.

Uruguay: 10%

Un double vainqueur de l’épreuve en demi-finale, ça n’aurait rien de surprenant. D’accord, c’est l’Uruguay, dont le dernier triomphe remonte à 1950. Et même «si bien défendre n’est pas un crime», comme l’affirme le sélectionneur Oscar Tabarez, ne compter que sur Diego Forlan (et un petit peu Luis Suarez) pour marquer expose la Celeste a une baisse de régime de son buteur.