Christian Labit a le droitde jubiler

— 

Après la montée en Pro D2, le titre de champion de France de Fédérale 1 ! Carcassonne a dominé la finale dimanche à Châteaurenard, contre Saint-Etienne (16-3). Le devoir accompli, l'entraîneur Christian Labit peut à présent se consacrer à son jubilé, programmé le week-end prochain dans la préfecture audoise. « C'est mon club qui m'offre ce cadeau, sourit l'ancien 3e ligne centre toulousain, qui a terminé sa carrière professionnelle lorsqu'il a pris l'USC en mains, à l'été 2007. Cela me fait très plaisir, même si pour l'instant, je ne me suis pas trop impliqué dans l'événement, car j'étais pris par la gestion de l'équipe. » La fête débutera vendredi par un tournoi de golf et se conclura dimanche avec un grand pique-nique. Mais le cœur du jubilé aura lieu samedi. Le tournoi de rugby à VII, à 16 h, sera suivi à 18 h d'une rencontre de prestige avec Heymans, Betsen, Dominici ou encore Nyanga. Après un repas de gala, un concert de Michael Jones bouclera la soirée à 22 h. WN. S.