Les marseillaislancent leur mercato

Sandrine DOMINIQUE

— 

Modesto (à gauche) à l'OM, info ou intox?
Modesto (à gauche) à l'OM, info ou intox? — B. BEBERT / SIPA

Excepté le départ de l'Ivoirien Bakari Koné au Qatar, l'OM était resté discret depuis l'ouverture du mercato le 8 juin. Mais surprise, tard hier soir, le club a indiqué sur son site avoir trouvé un accord de principe avec le club espagnol d'Osasuna (Liga) pour le transfert de César Azpilicueta Tanco. Ce latéral droit âgé de 21 ans est le capitaine des espoirs ibériques. On verra donc sans doute une nouvelle tête à la reprise programmée lundi. Et peut-être d'autres. Antoine Veyrat, le directeur général du club, confiait la semaine dernière « travailler » en coulisses sur plusieurs dossiers.

Modesto dément les contacts
Mais l'OM doit aussi vendre pour acheter, et côté départs il y a encore des embouteillages. Brandao a confié sa volonté de « finir [sa] carrière à Marseille », Benoît Cheyrou a confirmé sur Canal + qu'il entendait bien rester. Quant à Hatem Ben Arfa, la dernière rumeur l'envoyant au Real Madrid est à prendre avec des pincettes. Laurent Bonnart, dont le contrat expire le 30 juin, ne connaît pas encore son avenir. La piste menant à François Modesto n'a cessé de revenir à intervalles réguliers. Mais le Monégasque, joint hier, a encore démenti. « Je le répète encore, je n'ai eu aucun contact avec l'OM. Quand la rumeur est sortie, j'ai été le premier surpris puisqu'il n'y a rien du tout. Mais personne ne veut me croire. »