Coupe du monde: Allemagne - Serbie à revivre en live comme-à-la-maison

A.P.

— 

 Lukas Podolski félicite son coéquipier Miroslav Klose qui a inscrit le but de la victoire face à la Russie, le 10 octobre 2009
 Lukas Podolski félicite son coéquipier Miroslav Klose qui a inscrit le but de la victoire face à la Russie, le 10 octobre 2009 — T.Bohlen/REUTERS

Depuis sa démonstration contre l'Australie (4-0), l'Allemagne a rejoint le peloton des favoris. En face,  la Serbie est déjà obligée de gagner après son revers face au Ghana (0-0), une nouvelle défaite condamnerait les hommes de Radomir Antic dans ce groupe D. En 90 minutes à Durban dimanche dernier, l'Allemagne a balayé les doutes nés après la cascade de blessures qui l'a privée notamment de son maître à jouer et capitaine Michael Ballack.

Depuis cette large victoire, le sélectionneur Joachim Löw et son encadrement se sont employés à mettre en garde leurs joueurs, objets de louanges de toutes parts. Et les uns après les autres, jeunes ou vieux, les joueurs ont répété qu'il fallait «se méfier énormément des Serbes».

>> A suivre Slovénie – Etats-Unis dès 15h45
>> A suivre Angleterre – Algérie dès 20h30

.
Le capitaine Philipp Lahm a ainsi rappelé que cette séduisante Allemagne, la plus jeune en Coupe du monde depuis 1934, n'avait encore rien gagné. Le milieu de terrain Bastian Schweinsteiger, légèrement grippé, a manqué quelques séances d'entraînement, mais Joachim Löw pourra aligner l'équipe qui a débuté contre l'Australie avec Klose en pointe, ragaillardi par son 11e but en phase de finale de Coupe du monde.

Il n’y a pas que l’équipe de France dans la vie, venez suivre et commenter avec nous cet Allemagne – Serbie. Avec la bande à Schwensteiger, on devrait un peu parler ballon rond.