« mon souhait est de réussir à percer dans mon club de cœur »

— 

Prêté depuis janvier à Châteauroux (Ligue 2), Paul Lasne estime avoir beaucoup appris en six mois. A 21 ans, le milieu de terrain défensif souhaite désormais s'imposer à Bordeaux.

Quel bilan faites-vous de votre prêt
à Châteauroux pendant six mois ?
Le bilan est positif . Humainement, j'ai beaucoup appris à Châteauroux. Sportivement, je m'attendais à un peu plus de temps de jeu c'est vrai, mais cette expérience a été vraiment enrichissante. Il fallait que je quitte Bordeaux et ce petit cocon pour voire autre chose. A Bordeaux tout se passait bien lors de la première partie de saison, les résultats étaient là… Ensuite ça m'a fait du bien de connaître la galère et une équipe qui, à un moment donné, était vraiment sous terre. Jouer le maintien et participer à ce genre d'aventure, ça forge le caractère.
Quel sera désormais votre avenir ?
Je suis sous contrat jusqu'en 2010. Je vais reprendre avec Bordeaux et faire la préparation physique d'avant saison avec les Girondins. Il y a un nouveau chantier à réaliser avec Jean Tigana et j'aimerais participer à cette aventure. Je verrai bien ce que me dira l'entraîneur, mais mon souhait est de réussir à percer dans mon club de cœur.

Même si votre temps
de jeu était minime ?
Si jamais l'entraîneur me dit qu'il ne compte pas sur moi la prochaine saison, je repartirais en prêt pour continuer d'apprendre. Après avoir connu une lutte pour le maintien, j'aimerais trouver un bon prêt, dans un club bien installé en Ligue 2, histoire de continuer à progresser.

Avez-vous eu des contacts avec les dirigeants pendant votre prêt ?
Oui, on n'est pas lâché dans la nature… Je sais qu'ils ont suivi de près mes prestations, mais de toutes façons, un bilan sera bientôt fait avec Michel Pavon.

Justement, Michel Pavon
est désormais entraîneur adjoint
et il apprécie les jeunes joueurs…
Oui, c'est vrai et c'est aussi pour ça que j'espère bien avoir ma chance, avec la possibilité de montrer ce que je sais faire. On est plusieurs joueurs à rentrer de prêt et il y a une carte à jouer. On verra comment le staff va bâtir le groupe. En tout cas, j'espère rester à Bordeaux.
Recueilli par Kevin Laborde