Mathieu Valbuena: «S’il y a une chance sur 100…»

Propos recueillis par Romain Scotto, à Polokwane

— 

L'attaquant de l'équipe de France Mathieu Valbuena, lors de la défaite de la France face au Mexique, le 17 juin 2010 à Polokwane (Afrique du sud).
L'attaquant de l'équipe de France Mathieu Valbuena, lors de la défaite de la France face au Mexique, le 17 juin 2010 à Polokwane (Afrique du sud). — REUTERS

De notre envoyé spécial à Polokwane (Afrique du sud),

Vous n’avez plus votre destin entre vos mains. Qu’est ce que cela change pour vous?
Rien, on va jouer ce dernier match pour le gagner et faire honneur à nos couleurs. Il suffit d’un nul pour que les deux autres passent. Mais on le savait avant le match. Il faudra gagner. Et s’il y a une chance sur 100 de passer, il faut la saisir.

Avez-vous des explications?

Je pense qu’il est trop tôt pour en avoir. On avait à cœur de mettre une pression sur cette équipe. On savait très bien ce qu’ils faisaient de bien. On a eu des situations. Il nous a manqué  un brin de réussite, le dernier geste. Il faudra rebondir parce que le match de l’Afrique du sud arrive très vite. Et même si on a compromis nos chances, il faudra faire honneur à nos couleurs, je le répète.

Sentez-vous réellement la cohésion de groupe dont parle Patrice Evra?

Quand on perd, on dit toujours qu’il n’y a pas de cohésion de groupe. Il y en a. Mais il manque cette confiance, la réussite sur le dernier geste. Ça a été difficile parce qu’après le premier but on a baissé le pied. Et le deuxième, on a plongé.

Le deuxième but était presque inéluctable…

Oui, c’est vrai. On prend un coup derrière la tête après le premier but. Le deuxième arrive rapidement derrière. Il faudra rebondir vite. Mentalement j’espère qu’on arrivera à effacer ce match et retrouver des choses positives.