« Gagner enfin sur mes terres »

©2006 20 minutes

— 

Vincent Anstett 23 ans, sabreur du SUC

Quel bilan tirez-vous de votre début de saison, après votre médaille de bronze par équipes aux Mondiaux en octobre ? Il est mitigé [2e aux championnats de France en décembre, 10e à Tunis en Coupe du monde il y a dix jours, puis 33e à Budapest le week-end dernier]

Le potentiel est là, mais je suis un peu à court d'entraînement

J'ai manqué de hargne et de concentration en raison de la fatigue accumulée entre la Tunisie et la Hongrie

On vous imagine très motivé à l'idée de tirer à Strasbourg

C'est toujours un grand plaisir, d'autant que le tournoi est de plus en plus relevé

D'ordinaire il lance véritablement ma saison

J'ai déjà terminé deux fois deuxième

J'ambitionne donc de gagner enfin sur mes terres

En plus samedi, on va disputer avec l'équipe de France un match de gala contre l'Italie, vice-championne olympique et mondiale

Ce sera un test très intéressant

Ensuite, il faudra se projeter sur l'épreuve de Coupe du monde de Séoul, qualificative pour les prochains Mondiaux de Turin

Recueilli par Jérôme Sillon