La SNS brille sans faire de vagues

©2006 20 minutes

— 

Virtuellement qualifiés pour les demi-finales grâce à leur troisième place actuelle, les Strasbourgeois réalisent une saison surprenante dans l'Elite du water-polo français

Grâce à leur bilan favorable après onze journées (six victoires, deux nuls et trois défaites), ils devancent des ténors comme Sète, Nice ou Aix-les-Bains

« Ce n'est pas volé, car l'équipe et le staff fournissent un gros boulot, affirme l'entraîneur Mohamed Mezrag

On travaille dans la continuité depuis trois ans avec un effectif stable

Mais on vient à peine de franchir la moitié de saison

Notre objectif initial était la cinquième place

On ne reverra nos ambitions à la hausse que dans la dernière ligne droite

» J S