L'Asvel prend le quart dans la douleur

©2006 20 minutes

— 

Battue hier sur le parquet du Zeleznik Belgrade (78-69), la formation de Claude Bergeaud s'est néanmoins qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe Uleb grâce à son large succès obtenu à l'aller (90-67)

Premier club français à atteindre ce stade de la compétition depuis la création de l'épreuve en 2002, Villeurbanne sera opposée au prochain tour (les 28 février et 7 mars) à un club grec, l'Aris Salonique ou Panionios qui s'affrontaient hier en début de soirée (72-70 à l'aller)

« Nous sommes contents d'apporter ce modeste rayon de soleil au basket français et satisfaits du scénario de cette rencontre, car il a fallu que l'équipe montre beaucoup de maîtrise collective pour faire face à la situation

C'est encourageant pour la suite », a réagi Antony Thiodet, le directeur exécutif du club

De fait, l'Asvel – dont la dernière participation à un quart de finale d'une compétition continentale remonte à 2001 (éliminée par le CSKA Moscou en Suproligue) –, a frisé la correctionnelle à Belgrade

Portée par une adresse insolente à 3 points, Zeleznik avait comblé plus de la moitié de son retard à la pause (42-27)

Malgré un bon début de seconde période (48-38 à la 26e), Villeurbanne était relégué à 17 longueurs peu avant la fin du 3e quart-temps (61-44)

Mais c'était le chant du cygne pour les Serbo-Monténégrins, crucifiés par leur compatriote Dragan Ceranic

Le remplaçant de Vincent Masingue inscrivait 13 de ses 23 points à cheval sur les 3e et 4e quart-temps et permettait à l'Asvel de signer un 20-8 rédhibitoire (69-64 à la 38e)

S

Marteau