La Côte d'Ivoire et l'Egypte en finale

©2006 20 minutes

— 

Un éclair de Didier Drogba aura suffi à envoyer la Côte d'Ivoire en finale de la Coupe d'Afrique des nations, hier

Dans un match des plus fermés, l'attaquant de Chelsea est parti à la limite du hors-jeu pour inscrire, en début de seconde période, l'unique but de la demi-finale face au Nigeria (1-0)

Le buteur ivoirien, pourtant handicapé par une blessure au genou qu'il traîne depuis le début de la compétition, a ainsi permis aux Eléphants d'accéder à leur première finale depuis 1992, lorsqu'ils s'étaient imposés face au Ghana

« On a éliminé le Cameroun, on a confirmé face au Nigeria, tout s'est bien passé et on a produit du jeu

On est de plus en plus fort et là, on est vraiment confiant », assurait Yaya Touré, impérial au milieu de terrain

Vendredi pour la finale, les Ivoiriens affronteront le pays hôte égyptien, qui s'est défait dans la soirée du Sénégal (2-1) au cours d'une rencontre bien plus animée

Le match commençait de la meilleure des façons pour les Pharaons, qui ouvraient le score grâce à un penalty transformé en deux temps par Ahmed Hassan à la 37e minute

Mais la réaction sénégalaise intervenait en début de seconde période, avec une tête victorieuse de Mamadou Niang (51e)

A l'approche de la fin du match, l'Egyptien Zaki s'élevait plus haut que tout le monde dans la défense sénégalaise et faisait exploser le stade du Caire (81e) en marquant également de la tête

Un but qui permet aux Pharaons d'espérer devenir le premier pays africain à totaliser cinq sacres continentaux

Gaël Anger

réaction « Nous avons peut-être fait l'un de nos plus mauvais matchs, mais ce qui est sûr, c'est que le but de Drogba était hors jeu d'au moins sept mètres », a exagéré le sélectionneur nigérian Austin Eguavoen après la défaite face à la Côte d'Ivoire.