«Notre bilan n'a rien d'alarmant»

©2006 20 minutes

— 

François Berthier Entraîneur de Sélestat (8e de D1)

A moins d'une semaine de la reprise à Dunkerque, êtes-vous inquiets après les quatre défaites en cinq matchs amicaux contre Ivry (24-31), Villefranche (27-31), Nîmes (26-27) et Hambourg (25-34) ? Je ne raisonne pas en termes de résultats

Il fallait revoir plein de choses et effectuer des essais lors de ces matchs de travail

En plus, nous avons été embêtés par l'absence de notre arrière droit Nikola Malesevic, ainsi que par les blessures de Franck et Bilbija

Malgré ces désagréments, notre bilan n'a rien d'alarmant ou de rédhibitoire

Mais il va falloir vite se replonger dans le Championnat samedi à Dunkerque, où nous aurons l'ambition de réussir un coup

Où en est l'intégration de votre nouvel arrière gauche, Goran Bilbija ? Elle suit son cours

On l'a préservé dimanche contre Bâle [victoire 26-25] après sa légère blessure au mollet contractée contre Hambourg

Il commence à trouver des automatismes avec ses coéquipiers et il devrait nous aider à être plus performant en attaque

Recueilli par J

S