Les Bleus décrochent enfin le gros lot

©2006 20 minutes

— 

Doubles champions du monde (1995 et 2001), les handballeurs français ont accroché hier en Suisse leur premier titre européen

Les joueurs de Claude Onesta ont vaincu les Espagnols (31-23) au terme d'une finale parfaitement maîtrisée

Battus 26-29 par les champions du monde en titre lors de la phase de poule, les Français n'ont cette fois-ci pas attendu une mi-temps pour se mettre au niveau de leurs adversaires

Du haut de ses 36 ans, l'expérimenté Joël Abati (6 buts) permettait aux Bleus de contrer rapidement le bon début de match de leurs adversaires (7-7, 13e)

Les deux équipes restaient coude à coude jusqu'au tournant du match, et la sortie du gardien espagnol Barrufet, blessé alors qu'il effectuait son cinquième arrêt en seulement 13 minutes

Dès lors, la France s'appuyait sur sa base arrière formée par le trio Narcisse-Fernandez-Karabatic pour creuser l'écart à la pause (17-13, 30e)

En seconde période, le festival offensif de Nikola Karabatic (11 buts) et les 13 arrêts réalisés par Thierry Omeyer empêchaient tout retour des Espagnols

L'expulsion de Guillaume Gille en fin de match ne ternissait pas l'euphorie régnant sur le banc tricolore, où une génération prometteuse débarquait sur le toit de l'Europe

« On était au fond du trou il y a une semaine, et aujourd'hui on est champions d'Europe », se rappelait le pivot Christophe Kempe

« C'est une grande revanche, estimait pour sa part Joël Abati, qui n'oublie pas que la défaite face à l'Espagne lors du premier tour avait failli éliminer les Bleus

On s'est dit qu'on allait leur montrer le handball à la française

» Barcelonais d'adoption, l'arrière français Jérôme Fernandez résumait à sa manière le succès français : « Aujourd'hui, on était meilleurs qu'eux

Maintenant, je vais savourer

» Gaël Anger

retour Les handballeurs français rentreront ce matin de Suisse. Ils devraient atterrir à 11 h 40 au terminal 2F de l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle. Dès hier soir, les joueurs de Claude Onesta ont reçu les félicitations du ministre des Sports. « Votre victoire face à l'Espagne vient consacrer un parcours remarquable tout au long de cette compétition. Vous venez d'écrire l'une des plus belles pages de l'histoire, pourtant riche en succès, du handball français », a précisé Jean-François Lamour.