Le Tigre poursuit son festin sur les greens de Dubaï

©2006 20 minutes

— 

Une semaine après le Buick Invitational, Tiger Woods a doublé, hier aux Emirats arabes unis, son capital victoires en 2006

Un succès une nouvelle fois décroché au terme d'un play-off, Ernie Els succédant cette fois à José Maria Olazabal dans le rôle du malheureux perdant

Coleader de l'épreuve avant le dernier tour, le nº 1 mondial réussissait à rejoindre in extremis le Sud-Africain grâce à deux birdies en fin de parcours, avant de voir son adversaire envoyer sa balle dans l'eau lors du 2e trou de barrage

« J'ai eu un peu de chance, car je ne me sentais pas particulièrement en réussite

Il faut croire que les autres ne l'étaient pas non plus », témoignait sobrement le Tigre après la 57e victoire de sa carrière, le tout dans dix pays différents