Les Anglais démarrent fort

©2006 20 minutes

— 

Auteur du Grand Chelem l'an passé, les Gallois n'ont pas pesé lourd (47-13) samedi, face à une équipe d'Angleterre revenue à son meilleur niveau

« Nous avons encore progressé depuis les tests de l'automne, même s'il y a des choses à revoir

Une équipe est née, il faut désormais la laisser grandir », expliquait Andy Robinson, entraîneur du XV de la Rose

« Compte tenu des critiques entendues la saison dernière, j'avoue que c'est agréable de prouver que nous sommes capables de jouer à ce niveau », affirmait Mark Cueto, auteur du premier des six essais du succès anglais

Pour les Gallois, qui regretteront longtemps le carton jaune infligé en deuxième période à Martyn Williams, l'optimisme restait de rigueur

« Si nous arrivons à jouer à notre véritable niveau, nous sommes capables de battre n'importe qui », estimait Michael Owen, le vice-capitaine gallois