Colmar marche sur les traces de Schiltigheim

©2006 20 minutes

— 

Mémorable

En venant à bout de Monaco mercredi soir (1-0 a

p

), en 16e de finale de la Coupe de France, le SRC a réalisé un exploit que seuls cinq autres clubs de niveau 5 (CFA 2) ont réussi ces vingt dernières années : éliminer une équipe de l'élite

Les hommes de Dominique Lihrmann ont imité d'autres Alsaciens, ceux du Sporting Schiltigheim, qui avaient sorti Troyes (L1) 3-1, en janvier 2003

« L'exploit de Colmar me rappelle évidemment quelques bons souvenirs », sourit l'entraîneur schilikois José Guerra

Cette année-là, ses joueurs avaient même poursuivi leur épopée jusqu'en quarts de finale

Après Troyes, ils avaient fait chuter Beauvais (L2) et Toulouse (L2), avant de tomber à la Meinau contre Rennes (1-2)

Les partenaires de Christophe Milliet – décisif grâce à son arrêt sur le penalty de David Gigliotti mercredi – n'en sont pas encore là

« Pour l'instant, on savoure, souligne le gardien haut-rhinois

On commence juste à réaliser l'ampleur de notre victoire, à se dire qu'on va rester dans les tablettes

Et puis dès demain [aujourd'hui], nous allons devoir redescendre de notre nuage pour nous replonger dans le Championnat

» Colmar, qui vise la montée en CFA cette saison et, à terme, l'accession en National, recevra demain Auxerre C – si les conditions météorologiques le permettent

Le SRC, qui partage la 2e place en compagnie de l'AJA et de Troyes B, devra impérativement obtenir un bon résultat

« ça va être encore plus difficile car nous allons être attendus partout

Nous devenons l'équipe à battre », remarque Christophe Milliet

Ensuite, il sera temps de penser aux 8es de finale de la Coupe

« Notre souhait, c'est de tirer encore un gros calibre, avec une préférence pour Marseille ou Lyon », salive d'avance François Bader, bourreau des Monégasques mercredi et auteur de 10 buts en 7 matchs depuis le début de la compétition

J

Sillon

calendrier Les Colmariens connaîtront leur adversaire pour les 8es de finale le dimanche 12 février. S'ils tirent au sort à domicile un club de Ligue 1 ou de L2, la rencontre, prévue le mardi 21 ou le mercredi 22 mars, ne pourra pas avoir lieu au Stadium, dont la capacité est insuffisante (5 000 places contre 10 000 nécessaires). En cas de grosse affiche (Marseille, Lyon, Paris), elle se tiendrait au Stade de l'Ill, à Mulhouse, ou au Stade de la Meinau, à Strasbourg.