Le Togo en pleine incertitude

©2006 20 minutes

— 

Futur adversaire de la France en juin prochain, le Togo a le triste privilège de faire partie des trois mondialistes africains à être restés sur le carreau dès le premier tour de la Coupe d'Afrique des nations

A cinq mois du grand rendez-vous allemand, les Eperviers pourraient nourrir quelques doutes sur leur niveau de jeu

Mais malgré les résultats décevants de l'équipe et sa brouille avec la capricieuse star togolaise Emmanuel Adebayor, Stephen Keshi affiche une confiance à toute épreuve

« Si on met à notre disposition trois à quatre semaines de préparation et de moyens financiers, nous pourrons développer notre jeu et avoir une équipe compétitive », assure ainsi le sélectionneur des Eperviers, actuellement sur la sellette

Le nom de Noël Tosi (ex-entraîneur de Gueugnon, Créteil et Angers) circulerait déjà pour remplacer Stephen Keshi avant la Coupe du monde

Une situation délicate pour le Togo, qui incite paradoxalement Raymond Domenech à la prudence

« La première conséquence de ce parcours, c'est que Keshi aura du mal à tenir

Mais les joueurs, on les connaît, ils se lâcheront lors de la Coupe du monde

Méfions-nous, le Togo vient de manger son pain noir », expliquait mardi sur Eurosport le sélectionneur national

démission Concernant son éventuel départ, le sélectionneur Stephen Keshi a indiqué qu'il n'avait pas l'intention de démisionner. « Seule la fédération peut me faire partir », a déclaré le Nigérian.