Les Girondins jouent à se faire peur

©2006 20 minutes

— 

Roberto Beto démarre plein pot

Auteur d'un doublé pour sa première titularisation une semaine après avoir signé chez les Girondins de Bordeaux, le défenseur central portugais a évité une déconvenue aux Marine et Blanc, vainqueurs dans la difficulté de l'Entente-Sannois-Saint-Gratien (2-1), en 16e de finale de la Coupe de France, hier soir

Menés au score par un but d'Erwan Quintin, ancien pensionnaire du centre de formation (0-1, 38e), les Girondins ont appuyé sur l'accélérateur pour passer

« En première période, c'est simple, j'ai eu l'impression de voir évoluer des rentiers qui attendaient le ballon », pestait le président Jean-Louis Triaud en fin de match

« La première mi-temps ? je ne veux plus jamais voir ça », pestait Ricardo qui a houspillé ses troupes dans le vestiaires

Tout sourire, Beto, remarquait pour sa part qu'il ne pouvait pas « rêver mieux pour [ses] débuts » sous ses nouvelles couleurs

« Il a été à l'aise, c'est un joueur offensif », se félicitait le manager brésilien

Du coup, même si Ricardo ne veut pas l'avouer, il n'aura que l'embarras du choix pour composer sa défense, dimanche à Lyon

Stéphane Deschamps