Cancellara nie avoir utilisé un vélo électrique

CYCLISME Lors de ses récentes victoires sur les classiques printanières...

R.S.
— 
Cancellara sur les routes de Paris-Roubaix, le 11 avril 2010. 
Cancellara sur les routes de Paris-Roubaix, le 11 avril 2010.  — AFP Photo

A quoi carburait Fabian Cancellara lors de ses deux victoires dans le Tour des Flandres et Paris-Roubaix? La question affole la presse suisse depuis qu’un mystérieux concepteur de vélo électrique a émis des doutes sur les performances de «Spartacus». Interrogé par la Rai, lors du Tour d’Italie, il a récemment dénoncé l’utilisation par les coureurs de ce vélo magique, équipé d’une batterie à l’intérieur même de son cadre. Pour l’instant, le coureur de Saxo Bank préfère ne pas s’attarder sur un sujet qu’il trouve aberrant et sans intérêt.

«C'est tellement fou que je n'ai pas de mot. Je n'ai pas envie de m'exprimer trop à ce sujet et de m'attarder sur une histoire tellement idiote, confie le Bernois, dans la presse de son pays. Je n'ai jamais eu de batteries sur mon vélo. Cela doit faire du bruit? En fait, c'est assez drôle mais ça prend une ampleur telle que ce n'est plus le cas, c'est une histoire triste et vraiment scandaleuse. Rassurez-vous, mes réalisations sont le fruit d'un travail de dur labeur.»