Coupe du monde: (Presque)pas de sexe pour les Anglais

FOOT Fabio Capello, l'entraîneur de l'Angleterre, a limité la présence des femmes et copines autour des joueurs...

B.V.

— 

Les femmes des joueurs anglais durant la Coupe du monde 2006, au premier rang desquels Cheryl Cole et Victoria Beckham, le 15 juin 2006
Les femmes des joueurs anglais durant la Coupe du monde 2006, au premier rang desquels Cheryl Cole et Victoria Beckham, le 15 juin 2006 — K.Pfaffenbach/REUTERS

Toute la différence entre Diego Maradona et Fabio Capello se trouve là: quand le fantasque entraîneur argentin annonce laisser carte blanche à ses joueurs sur la question du coït pendant la Coupe du monde, le très sérieux coach anglais décide lui de restreindre l'accès aux femmes et aux copines. Histoire de bien établir les priorités. C'est le très sérieux quotidien anglais Guardian qui l'annonce, assurant que les joueurs ne pourront voir leur douce qu'une seule journée après chaque rencontre de l'équipe aux trois lions.

Pour le spécialiste de l'effort Greg Whyte, interrogé pour l'occasion par le Guardian, «il y a des études qui prouvent que le sexe n'a aucun effet sur la performance sportive. Cependant, le sommeil est crucial pour la performance et le sexe peut améliorer le sommeil.» Visiblement, Maradona lit plus de revues scientifiques que Capello.