GP Turquie: Les Red Bull offrent la victoire à Hamilton

FORMULE 1 En se percutant à 17 tours de la fin, Vettel et Webber, laissent le pilote McLaren s'imposer...

La rédaction sport

— 

Le pilote McLaren, Lewis Hamilton, victorieux lors du Grand Prix de Turquie, le 30 mai 2010.
Le pilote McLaren, Lewis Hamilton, victorieux lors du Grand Prix de Turquie, le 30 mai 2010. — F.Defour/AFP

Avec les Red Bull, même le Grand Prix le plus insipide peut prendre une tournure dramatique. On tourne en rond depuis 41 tours sur le circuit d'Istanbul, lorsque Sebastian Vettel et Mark Webber décident soudainement de réviser la hiéarchie de ce Grand Prix. Alors qu'ils se dirigeaient vers nouveau doublé, les deux pilotes de l'écurie autrichienne n'ont rien trouvé de mieux que de se toucher. Et anéantir en un choc leurs chances de podium.

Du coup, c'est le Britannique Lewis Hamilton qui en profite pour signer son come-back. Le pilote Mc Laren observe de loin l'attaque manquée de Vettel sur Webber pour les doubler et s'imposer devant son propre coéquipier, Jenson Button.