20 Minutes : Actualités et infos en direct
BASKETWembanyama réussit un triple-double d’exception en NBA

NBA : Triple-double avec 10 contres pour Wembanyama, une première pour un « rookie » en 34 ans

BASKETSymbole d’un match complet, le triple-double est réussi en obtenant plus de dix unités dans trois domaines statistiques, généralement les points, les rebonds et les passes
Victor Wembanyama marquant pour les San Antonio Spurs, à Toronto le 12 février 2024.
Victor Wembanyama marquant pour les San Antonio Spurs, à Toronto le 12 février 2024. - Chris Young/The Canadian Press via AP / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

C’est une performance particulièrement rare. Victor Wembanyama a réussi lundi un triple-double avec 27 points, 14 rebonds et surtout 10 contres, pour aider les San Antonio Spurs à écraser les Raptors 122 à 99 à Toronto.

Agé de 20 ans, le prodige français n’est que le quatrième « rookie » (débutant) de l’histoire de la NBA à réussir une telle performance, le premier depuis 34 ans, d’après plusieurs sites statistiques.

Une perf synonyme de match de grand standing

Le triple-double, symbole pour un basketteur d’un match complet et de grand standing, est réussi en obtenant plus de dix unités dans trois domaines statistiques, le plus souvent les points, les rebonds et les passes.

Wembanyama était devenu le 5e plus jeune joueur à le réussir en NBA le 10 janvier face à Détroit (16 points, 12 rebonds, 10 passes). Le faire avec plus de dix contres est beaucoup plus rare, et n’a été réussi que par une trentaine de joueurs dans l’histoire de la ligue. Le dernier validé en NBA datait de janvier 2021. L’un des grands spécialistes était le pivot des Spurs David Robinson, dont Wembanyama est l’héritier direct dans la franchise texane. Robinson était d'ailleurs le dernier « rookie » à avoir validé une telle performance en 1990, avant d’en totaliser neuf en fin de carrière.

Fin d’une mauvaise série

Visiblement essoufflé ces dernières semaines, Wembanyama a connu un sursaut spectaculaire lundi, à l’image de ses dunks et contres qui ont dégoûté Toronto, lui qui a fini meilleur marqueur du match. En tête du début à la fin de la rencontre, les Spurs ont stoppé avec la manière une série de sept défaites. Ils restent cependant bons derniers de la conférence Ouest malgré leur 11e victoire (43 revers).

Sujets liés