Rafael Nadal domine Roger Federer en finale à Madrid

FOOT Sur terre battue, le patron c'est bien l'Espagnol...

A.P. avec agence

— 

Rafael Nadal, le 16 mai 2010 à Madrid.
Rafael Nadal, le 16 mai 2010 à Madrid. — J.Medina/REUTERS

Inutile de chercher plus loin le favori de Roland-Garros. L'Espagnol Rafael Nadal a remporté le Masters 1000 de Madrid en battant le Suisse Roger Federer en deux sets 6-4, 7-6 (7/5). Avec dix-huit titres, le Majorquin devient le seul détenteur du record de nombre de victoires dans cette catégorie de tournois.

Déjà vainqueur à Monte-Carlo et à Rome, Nadal est le premier joueur de l'histoire à gagner les trois grands tournois de préparation avant Roland-Garros. Cette trilogie lui permet de ravir à Andre Agassi le record de victoires en Masters 1000, la catégorie la plus prestigieuse après les quatre épreuves du Grand Chelem. Federer reste bloqué à seize victoires. Invaincu sur terre battue cette saison -il a perdu deux sets en quinze matches- Nadal conforte ainsi son statut de grand favori à Paris où il voudra effacer son élimination en huitièmes de finale l'an dernier.


Federer laisse passer sa chance

En attendant, il a déjà pris sa revanche sur Federer qui l'avait battu en finale il y a un an à Madrid lors de leur dernière rencontre. La différence entre les deux joueurs a été minime dimanche pour les retrouvailles, Nadal remportant un seul point de plus que Federer sur l'ensemble du match.

Mais l'Espagnol a été plus opportuniste que son grand rival qui a gâché cinq balles de 5-5 au premier set et laissé passer sa chance dans le tie-break du second, dans lequel il a mené 4-2 avant de terminer sur cinq fautes directes.C'est la première fois que Nadal s'impose à Madrid depuis que le tournoi a migré, il y a deux ans, à la «Caja magica», et sur terre battue. Il avait déjà gagné le tournoi en 2005, mais en salle et sur dur.