Le baromètre des Bleus: Benzema marque enfin... Encore des mauvaises nouvelles en défense...

FOOT Qui a marqué des points avant la liste de Raymond Domenech?...

M.G et A.P.

— 

Le Madrilène Karim Benzema après son but face au Milan AC, le 3 novembre 2009
Le Madrilène Karim Benzema après son but face au Milan AC, le 3 novembre 2009 — REUTERS/Alessandro Garofalo

Dernière occasion de briller. La plupart des joueurs en balance pour partir en Afrique du Sud ont eu un ultime match pour s’illustrer ce week-end. Avec plus ou moins de bonheur.

Ceux qui ont marqué des points

Joker de luxe au Real, Karim Benzema, entré à la 65e minute, a d’abord offert une passe décisive à Higuain avant de marquer le 4e but des Merengues face à Bilbao. (5-1). «Je veux être présent pour l'équipe de France, même pour cinq minutes, des bouts de matchs», a expliqué Benzema au micro de Telefoot.

Un autre avant-centre a su se réveiller au bon moment. L’un des chouchous de Domenech, André-Pierre Gignac, blessé une partie de l’année, a marqué le seul but de Saint-Etienne-Toulouse.  Blessé une partie de la saison, Gignac en est à 8 buts en 30 matchs.

Sous les yeux de Raymond Domenech, Patrick Vieira n’a pas permis à Manchester City de battre West Ham. Mais l’essentiel est ailleurs. Vieira a tenu 90 minutes sans se blesser et est à créditer d’un match plutôt convaincant. Est-ce suffisant pour lever les doutes du sélectionneur?

Beaucoup plus improbables dans la liste des 23,  le Lorientais Kevin Gameiro et le Rennais Sylvain Marveaux y ont tous les deux été de leur petit but lors de la 37e journée de Ligue 1. De quoi peut-être rappeler à Domenech qu’ils ont réalisé tous les deux une saison pleine (16 et 9 buts).


Ceux qui sont passés à côté

Bien sûr on pourrait parler de Julien Escudé qui s'est fait mettre dans le vent par Messi sur le premier but de Barca-Séville (mais bon c’est Messi). Son compère sévillan, Sébastian Squillaci n’a pas été à la fête également. Plus dur encore pour Hatem Ben Arfa qui se forge une belle réputation de poissard. Aligné d’entrée face à Lille, le créateur marseillais a été obligé de laisser à la demi-heure de jeu après l’expulsion de Mandanda.

Fébrile et souvent dépassé, le Lyonnais Jean-Alain Boumsong a vécu une soirée difficile face aux attaquants valenciennois. Dans le secteur défensif,  les bonnes nouvelles se font toujours aussi rares pour Raymond Domenech.