L'invité surprise de Domenech sera... Sylvain Marveaux (4/6)

FOOTBALL 20minutes.fr passe en revue les candidats possibles au poste de «Chimbonda 2010»...

Matthieu Payen

— 

Le Rennais Sylvain Marveaux après son but contre Nancy, le 12 décembre 2009
Le Rennais Sylvain Marveaux après son but contre Nancy, le 12 décembre 2009 — POL EMILE/SIPA

Une liste de Raymond Domenech sans sa surprise, ne serait pas une liste de Raymond Domenech. Après Pascal Chimbonda en 2006 et Bafé Gomis en 2008, quel invité de dernière minute nous réserve le sélectionneur. En attendant l’annonce du groupe des 23 pour la Coupe du monde le 11 mai prochain, 20minutes.fr se jette à l’eau et propose six candidats à un billet pour l’Afrique du Sud. Aujourd’hui: Sylvain Marveaux.

>> Retrouvez les autres surprises de 20minutes.fr: Christophe Jallet, Mathieu Valbuena, Yohan Cabaye.

 

Pourquoi faut-il l’inviter?

Car c’est le joueur qui fait le buzz en ce moment. Le PSG serait sur sa piste pour remplacer Stéphane Sességnon, l’OM aussi serait sur les rangs, ainsi que Lyon. Et généralement, quand trois grands clubs sont d’accord sur un joueur, c’est qu’il y a du potentiel. Avec 9 buts et 5 passes décisives, le joueur a un profil séduisant de buteur altruiste. De bons centres et des buts, les Bleus en auront bien besoin. Les mauvaises langues diront qu’en tant que milieu gauche, il n’a pas sa place. Malouda, Ribéry et Henry embouteille le poste. Mais Marveaux, qui a longtemps évolué comme latéral gauche, serait à son aise dans un rôle de relayeur positionné sur la gauche. Autre avantage, il est jeune et il connaît la vie sur le banc. Dans une équipe bourrée d’égos, il n’est jamais mauvais d’avoir un joueur qui écoute au lieu de la ramener.

 

Potentiel de «Chimbondanité»:

75%. Très peu connu jusqu’à cette saison, Sylvain Marveaux est en phase de mutation. A 24 ans, il doit encore confirmer et l’expérience d’une bonne Coupe du monde pourrait l’aider à passer un cap. Ensuite, si vous connaissiez déjà son nom, méfiez-vous parce que son grand frère Joris sévit lui aussi en Ligue 1, à Montpellier. Mais là, peu de chance de le voir intégrer la bande à Raymond, faut pas pousser…

 

Son arme secrète

Marveaux est le chaînon manquant de l’équipe de France. Ses origines antillaises le rapprocheront naturellement de Thierry Henry, Florent Malouda et William Gallas. Et ayant été formé au centre régional de préformation de Ploufragan, il retrouvera en Bleu un de ses anciens camarades de jeu, Yoann Gourcuff. Bref, Marveaux pourrait être le bon pote à qui tout le monde se confie pendant le mondial. Histoire de veiller à la paix des ménages.