Le Stade poursuit ses travaux d'Hercule

Nicolas Stival

— 

Médard devrait débuter face aux Castrais.
Médard devrait débuter face aux Castrais. — x. de fenoyl / ddm

Une semaine après sa qualification pour la finale de la Coupe d'Europe au détriment des Irlandais du Leinster [26-16], Toulouse retrouve le Stadium, demain (16 h 30). S'il domine Castres, comme il y a quinze jours à Ernest-Wallon (25-17), le club rouge et noir s'offrira une demi-finale du Top 14, le week-end suivant contre Perpignan. « Il y a tout à craindre de cette équipe, juge le talonneur William Servat. Elle a été en tête toute la saison alors que nous avons eu du mal. Elle est très réaliste et va faire rentrer d'autres joueurs [les piliers Saayman et Hœft] par rapport au dernier match. »

Castres, l'atout fraîcheur
Au repos le week-end dernier, les Tarnais devraient être plus frais que les Toulousains. « Je préfère ne pas avoir de coupure, assure pourtant l'arrière-ailier Maxime Médard, a priori titulaire demain. L'année dernière, nous étions restés deux semaines sans jouer et cela ne nous avait pas vraiment réussi avant Clermont [défaite en demi-finale du Top 14, 19-9]. » Le Stade reste en course pour un fabuleux doublé que Guy Novès persiste à juger « absolument impossible. On va jouer contre Castres sans aucune pression puisqu'on a déjà le droit de disputer une finale européenne [le 22 mai contre Biarritz] », lance le manager général.