Le Racing s'en remet à la magie

Floréal Hernandez

— 

Blessé depuis le 5 avril, Mamadou Bah pourrait faire son retour, ce soir.
Blessé depuis le 5 avril, Mamadou Bah pourrait faire son retour, ce soir. — G. Varela / 20 Minutes

Un tour de passe-passe présidentiel. Les Strasbourgeois, à l'initiative de Jean-Claude Plessis, ont reçu la visite d'un magicien, hier soir, lors de leur mise au vert. « Le président a estimé que vu l'importance du match, la pression qui l'entoure, un moment de détente s'imposait, explique Pascal Janin. Ce n'est peut-être pas une mauvaise chose mais ce n'est pas une garantie non plus. »
Les Strasbourgeois pourraient s'en inspirer pour mystifier les Havrais et les délester des trois points de la victoire. Car le Racing, 17e et ne devançant Istres, 18e, qu'à la différence de buts, se doit de gagner pour conserver toutes ses chances de rester en Ligue 2. Si le maintien est possible dès ce soir (voir encadré), actuellement à la Meinau, tout le monde regarde vers le bas et s'inquiète des conséquences d'une possible descente en National.
« On n'y est pas encore, lance Pascal Janin. Il nous reste deux matchs, on va se concentrer dessus. Les pronostics ne nous sont pas favorables, mais tant qu'ils ne sont pas joués, ils ne sont pas perdus. » Pour gagner le match de ce soir, l'entraîneur du Racing pourrait faire confiance à Mamadou Bah. Blessé face à Metz, le 5 avril, le milieu guinéen est apte. S'il manque de temps de jeu, les performances fantomatiques de certains de ses partenaires à Guingamp, mardi, pourraient lui profiter.

Maintien ?

Le Racing pourrait assurerson maintien en L2, dès ce soir,en cas de succès du RCScontre Le Havre et de défaites conjuguées d'Istres contre Nîmes et de Guingamp à Clermont.