Une enquête policière ouverte après la découverte de croix gammées dans les locaux des supporters dissous du PSG

FOOT Le symbole nazi a été peint en rouge sur les murs...

La rédaction sport (avec agence)

— 

Une tribune des supporters du PSG au Parc des Prince.
Une tribune des supporters du PSG au Parc des Prince. — SIPA

Après la plainte portée par le PSG vendredi, une enquête policière est désormais ouverte. En cause: certains groupes de supporters qui auraient peint des croix gammées vendredi alors qu’ils étaient venus retirer leur matériel dans le local que le club mettait à leur disposition au Parc des Princes. Une source proche de l’enquête, citée par l’Afp, relate que des inscriptions telles «PSG Fasciste» ou «PSG complice des fascistes» ont été relevées ainsi que deux croix gammées.

Selon Le Parisien, ces événements ont provoqué quelques tensions vendredi entre la police et les supporters issus des groupes Grinta et Authentiks de la tribune Auteuil, dissous jeudi par un décret ministériel.