Le baromètre des Bleus: Vieira et Ribéry au top, Henry rechute

FOOT Destins opposés pour les cadres de l’équipe de France...

B.V.

— 

Le sélectionneur de l'équipe de France Raymond Domenech pourrait revenir à un système avec une seule pointe, un 4-2-3-1 avec Thierry Henry seul aux avant-postes, en vue de France-Pays Bas, vendredi, deuxième match des Bleus à l'Euro-2008 (Gr.C).
Le sélectionneur de l'équipe de France Raymond Domenech pourrait revenir à un système avec une seule pointe, un 4-2-3-1 avec Thierry Henry seul aux avant-postes, en vue de France-Pays Bas, vendredi, deuxième match des Bleus à l'Euro-2008 (Gr.C). — Franck Fife AFP/Archives

La faillite européenne

Pour la première fois depuis la saison 2006-2007, aucun Bleu ne participera à la finale de la Ligue des champions cette année. Avec les éliminations en demi-finale de Lyon et du Barça, ainsi que la suspension de Franck Ribéry, les internationaux français ne dominent plus l’Europe à travers leurs clubs. Seul point positif à cette faillite européenne, Raymond Domenech va récupérer la totalité de ses joueurs pour le début du stage de préparation à la Coupe du monde, le 18 mai.

Vieira marque encore des points

On vous en parlait la semaine dernière, Patrick Vieira est en forme. En grande forme même. Auteur de sa meilleure prestation de la saison avec Manchester City face à Aston Villa (2-1), «Pat» revient dans la course au 23. Son entraîneur, Roberto Mancini, juge même qu’il devrait partir en Afrique du Sud avec les Bleus: «Il a été fantastique contre Aston Villa. Il dispose d’une expérience formidable. Quand il est arrivé, il avait de nombreux problèmes. Mais désormais, je pense qu’il a le temps pour gagner sa place au Mondial.» D’autant plus que ses principaux concurrents, Alou et Lassana Diarra, ne brillent pas forcément en ce moment. Ce dernier était même absent lors de la victoire de Madrid face à Osasuna en raison d’une lombalgie.

Henry, la rechute

Titulaire et buteur face à Xerez le week-end dernier, Thierry Henry a connu une semaine blanche. Sur le banc lors de l’élimination du Barça face à l’Inter mercredi, Pep Guardiola a préféré faire entrer en cours de jeu les jeunes Bojan et Jeffren plutôt que l’expérimenté «Titi». Pire encore, samedi soir, à Villareal, le capitaine des Bleus n’était même pas sur la feuille de match.

Ribéry fête son titre

Sportivement, Franck Ribéry retrouve depuis quelques semaines son rythme d’antan. Auteur de trente bonnes minutes avant de se faire exclure face à Lyon en Ligue des champions, le Munichois a été très remuant sur son côté gauche samedi face à Bochum (3-1), offrant même une passe décisive à Müller. Une victoire qui offre le titre au Bayern et une bonne dose de confiance à Ti’ Franck.

Qui de Govou, Valbuena et Rémy?

Avec Florent Malouda, Thierry Henry et Franck Ribéry, le côté gauche de l’attaque française semble cadenassé. En revanche, il reste sans doute une place à glaner en tant que milieu offensif sur l’aile droite. Auteur d’une fin de saison exceptionnelle, Mathieu Valbuena pourrait être l’invité surprise de Raymond Domenech, et coiffer au poteau Sidney Govou, auteur d’une saison moyenne avec Lyon. Mais le «Sid» ne se laisse pas faire. En témoigne sa prestation convaincante face à Montpellier dimanche. De même, le Niçois Loic Rémy, plusieurs fois appelé en Bleu, a inscrit un doublé ce week-end face à Boulogne. Entre ces trois hommes, une place en Afrique du Sud est en jeu.