Bordeaux entretient la flamme

Lauren Horky

— 

« Enfin ! » peut lâcher Laurent Blanc. Pour la première fois depuis le 21 mars dernier contre Lille (3-1), Bordeaux s'est adjugé une victoire en championnat. Certes, le succès contre Toulouse, hier à Chaban-Delmas, est étriqué (1-0). Mais qu'importe, l'essentiel était d'enrayer la spirale négative. Et en marquant trois fois plus de points que sur les six précédents matchs (cinq défaites et un nul), Bordeaux (5e) s'est offert un fragile sursis pour continuer de rêver à la Ligue des champions. Mais que ce fut laborieux !

En attendant la manière...
Les Toulousains prennent rapidement le jeu à leur compte. Face à des Bordelais en manque de confiance, ils n'hésitent pas à presser haut. Mais c'est finalement Ciani, sur la première occasion girondine, qui trouve la faille après un corner de Wendel (17e). D'une puissante tête, il donne l'avantage aux siens et libère des Girondins très frileux jusque-là. Enfin, ils osent et tentent. D'abord par Wendel, sur un coup franc (24e), mais le ballon frôle le cadre. Henrique prend ensuite sa chance de la tête sur un nouveau corner (30e), puis c'est au tour de Sané, encore de la tête sur un coup franc (34e).
Ne parvenant pas à faire le break, malgré un magnifique contrôle de la poitrine puis un ciseau retourné de Henrique dans la surface (49e), et toujours sous la menace d'un retour toulousain, les hommes de Laurent Blanc se crispent à nouveau. Le TFC repart alors de plus belle. Tabanou, parti en contre, prend sa chance, mais manque le cadre (63e), avant de voir Ramé dévier son missile (71e). Le gardien bordelais doit à nouveau s'illustrer dans le temps additionnel, à la limite de sa surface, pour préserver les trois points. Bordeaux tient enfin une victoire. Mais toujours pas la manière.