Auxerre - Marseille: A revivre en live comme-à-la-maison

La rédaction sport

— 

Les Marseillais Heinze (au centre en blanc) et Diawara à la lutte avec l'Auxerrois Hengbart, lors d'un match de L1 au Stade Vélodrome, le 23 décembre 2009.
Les Marseillais Heinze (au centre en blanc) et Diawara à la lutte avec l'Auxerrois Hengbart, lors d'un match de L1 au Stade Vélodrome, le 23 décembre 2009. — C.Paris/Sipa
AUXERRE - MARSEILLE: à venir

Pour rafraîchir, cliquez ici...


92e: Enfin! Marseillais et Auxerrois souhaitaient ce match nul: ils l'ont. Un seul perdant, le foot. Avec cinq point d'avance sur Auxerre à trois matchs de la fin de la saison saison, l'OM est presque champion.
90e: Encore deux minutes et on peut enfin reprendre la suite de nos vies. Yes...
89e: Cette occasion a refroidi Deschamps qui remplace Valbuena par Abril. L'OM va fermer la boutique.
88e: L'occasion auxerroise. Contout centre pour Jelen, il manque quelques centimètres au Polonais pour pousser le ballon au fond des filets. Le crime était presque parfait.
85e: Comme dirait Courbis (avec l'accent). "C'est un match nul qui arrange tout le monde. Mais je peux me tromper"
82e: RAS.... J'espère que vous n'avez pas réservé votre soirée pour regarder cette purge?
79e: Enfin un changement. Koné remplace un Niang encore très discret ce soir. A Auxerre, Roy Contout prend la place de Niculae.
75e: Comment on dit "médiocrité" en bourguignon? Ou en marseillais...
paxgr01, c'est vrai que l'ami Hervé Piccirello n'est peut-être le meilleur arbitre du championnat. Pour l'instant, on ne peut lui reprocher qu'une erreur: le carton rouge oublié à Brandao.
71e: Pour l'image de la Ligue 1, j'espère juste que ce match n'est pas diffusé à l'étranger.
69e: Et encore une faute de Pedretti. Lui aussi cherche son carton rouge.
67e: Brandao! Le Brésilien est dans tous les bons et mauvais coups. Alerté par Niang, il ne lui a manqué pas grand-chose pour tromper Sorin. Bon retour de Hengerbart qui détourne en corner.
64e: Un mot de Ligue 2 pour vous signaler la montée de Brest en Ligue 1 après une victoire 2-0 sur Tours. C'est Christophe Miossec et notre ami Mathieu Goar qui vont être heureux.
61e: Brandao! Le Brésilien a bien failli marqué à la suite de ce corner de Lucho.  Et dire qu'il devait être expulsé deux minutes auparavant.
58e: Brandao s'en sort très bien. Au vu du ralenti, le Brésilien devait être expulsé. La chance du champion pour l'OM encore?
56e: "Je l'ai pas touché!" Brando vient encore de mettre un méchant coup de coude à Hengebart. Ca peut valoir le rouge.
53e: Attention, un peu d'animation sur les buts de Mandanda. Le gardien marseillais relâche un centre de Jelen, Biersa a l'affût aurait bien pû en profiter.
50e: Jelen aimerait bien voir la couleur du balon. Attention, il suffit d'une demi-occasion  au Polonais pour faire trembler les filets.
48e: Dennis Oliech c'est Ronald Pognon qui aurait décidé de s'orienter vers le ballon rond. Il va vite, mais il ne s'est pas vraiment où.
46e: C'est reparti. On est pas contre un peu d'action. Hatem Ben Arfa part déjà s'échauffer. Vous le savez, à 20minutes.fr on aime Hatem. Ca ne s'explique pas.
45+1: C'est la mi-temps. RAS ou presque à part cette occasion de Lucho.
45e: Faute stupide de Bethhod sur Valbuena: bon coup-franc  pour l'OM avant la pause.
43e: Faute d'Edouard Cissé. L'ancien parisien est devenu incontournable dans l'esprit de Deschamps, pour je le trouve toujours aussi neutre. Et vous?
40e: Hormis le raté de Lucho, on n'a rien eu à se mettre sous la dent comme occasion. Mais pourquoi je n'ai pas misé sur un 0-0? Pourquoi?
paxgr01, Toulouse avait une possession de balle digne du Barça dimanche. Mais à la fin, Auxerre s'est imposé 3-0. Je crois que les Marseillais ont bien retenu la leçon et restent "bien en place" comme aiment à le dire les footballeurs.
34e: Coulibaly ne laisse un centimètre à Niang. Ca ne rigole pas entre Sénégalais.
31e: Oliech défend comme un latéral droit. Voilà résumer les intentions "offensives" des Auxerrois.
paxgr01, j'imagine que tu parles d'Auxerre? Pour l'instant, Auxerre adopte sa fameuse tactiques de l'hérisson. Tout le monde la connaît, mais personne ne sait l'arrêter.
26e: La partie d'échecs que l'on redoutait est en train de se mettre en place. Les Auxerrois n'ont pas envie de se découvrir. Mais alors pas du tout.
24e: Pedretti n'était pas loin du rouge sur cette semelle infligée à Lucho. Attention Benoît!
21e: Lucho!!!! A 2m des buts de Sorin, l'Argentin n'arrive pas à pousser le ballon au fond à la suite de ce centre de Valbuena. C'est un petit miracle pour les Auxerrois.
19e: Pedretti!!! "Jordy" vient de mettre un méchant tacle à Valbuena. Le jaune n'est pas volé.
16e: On a eu un petit problème technique avec nos amis d'Orange, mais on est de retour. Visiblement, on a rien raté. Toujours 0-0.
7e: Les Marseillais ont décidé d'attendre les Auxerrois. L'OM ne va pas cracher sur un match nul.
5e:  Auxerre joue beaucoup plus haut que prévu. Et si Jean Fernandez nous réservait une petite surprise?
3e:  A notre que l'arbitre de la rencontre est Hervé Piccirillo, originaire de Martigues à 30km de Marseille. Autant, vous dire que sa nomination à fait grincer quelques dents.
1er: C'est parti. Auxerre est à l'attaque. Si, si...
20H58: La finale - ou presque - de la Ligue approche. C'est l'heure pour vous de lâcher vos pronos. Je vais vous étonner, mais je sens bien une victoire... auxerroise.
20h50: Les deux équipes ont réfusé la pression en préparant ce match, mais maintenant, plus de pipeau, place au terrain. L'Hexagoal, ca se mérite.
20h45: Bonsoir à tous, bienvenue sur 20minutes.fr pour la finale du championnat. J'espère que vous êtes chaud comme la braise, car ce soir, c'est la Ligue1 qui se joue.

Même si les joueurs refusent de prononcer le mot «finale», ce duel entre l’AJA et l’OM a tout d’un sommet décisif, à quatre journées de la fin. Dans son impressionnante chevauchée de qui pourrait le conduire à son premier titre de champion depuis 1992, Marseille a la possibilité de repousser son dauphin à huit points en cas de victoire à L’Abbé Deschamps.

Au petit jeu de l’esbroufe médiatique, les coachs des deux équipes ont parfaitement géré leur avant match, rejetant la ression sur les épaules de leur adversaire. Le coach marseillais Didier Deschamps affirme que son équipe n'a pas «plus la pression» qu'Auxerre. Voire moins: car «quoi qu'il arrive, on sera devant après le match. C'est une étape, importante pour nous, mais aussi très importante pour eux, quoi qu'ils puissent en dire.»

Si l'OM se contenterait volontiers d'un match nul, les Bourguignons, en déplacement à Lyon la prochaine journée, sont contraints de s’imposer pour croire encore au titre même si Olivier Sorin affirme que «l'OM a plus à perdre». «On jouera sur nos valeurs habituelles», répond le gardien auxerrois. Notamment «une organisation défensive magnifique», selon le capitaine et maître à jouer Benoît Pedretti.

Un match à suivre et à commenter en live comme-à-la-maison sur 20minutes.fr. Encore une étape vers le titre pour l'OM, ou le début de la désillusion de l'année? On compte sur vous pour assister au match phare de la fin de saison avec nous...