20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALLMenés par le tandem Giroud-Mbappé, les Bleus renouent avec le succès

France - Autriche : Menés par le tandem Giroud-Mbappé, les Bleus renouent avec le succès

FOOTBALLL’équipe de France s’est imposée 2-0 contre l’Autriche en Ligue des nations
Olivier Giroud (illustration).
Olivier Giroud (illustration). - Christophe Ena/AP/SIPA / SIPA
William Pereira

William Pereira

Au Stade de France,

On l’avait presque oublié avec la montagne d’affaires extra-sportives sorties dans la presse ces derniers jours, mais l’équipe de France jouait jeudi soir au Stade de France. Un match insignifiant contre l’Autriche en Ligue des nations, à ceci près qu’il s’agissait de l’avant-dernier avant la Coupe du monde, et du dernier à domicile. Rendez-vous que n’aurait manqué pour rien au monde le public du Stade de France, pas plus que les Bleus, qui se sont tranquillement imposés face aux Autrichiens (2-0). Un succès qui fait sortir les Français de la zone de relégation, en attendant le match décisif au Danemark, dimanche soir.



Toujours plus de blessés

Portée disparue, la chatte à DD est priée de faire son retour au plus vite. Ou du moins d’aller faire un tour du côté de l’infirmerie pour virer tout le beau monde qui s’y entasse. Touché aux ischios, Jules Koundé est venu grossir les rangs de l’équipe de France des blessés à la 23e minute. Sans grande conséquence dans l’immédiat : William Saliba l’a remplacé pour jouer à 50 mètres des cages de Mike Maignan, puis d’Alphonse Areola. Choix médical, là encore. Le gardien du Milan AC a ressenti une petite gêne à la pause. En ce moment, les Bleus, c’est un peu une téléréalité. A la fin, il n’en restera qu’un.

Olivier Giroud, comme un bon vin

Que retenir de ce match dès lors que la moitié de l’effectif est hors-service et l’adversaire aussi peu passionnant que « Rex, chien flic » ? Qu’Olivier Giroud vieillit bien - c’est même le buteur le plus âgé de l’histoire de l’EDF - et qu’il serait bien dommage de ne pas l’emmener au Qatar. Encore buteur (de la tête, à la 65e), l’attaquant français n’a jamais besoin de grand-chose pour bonifier les ballons qu’il touche, comme sur son une-deux avec Kylian Mbappé (26e), pas loin de finir en ouverture du score pour le Parisien.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Kyky lavera l’affront en se payant la défense autrichienne en seconde période, un but à vous faire lever un stade entier. Notons qu’en dépit du score, le manque de réalisme est l’une des rares choses que l’on puisse reprocher aux Bleus, souvent mis en échec par Patrick Pentz. 22 tirs, six cadrés, deux buts. Peut et doit mieux faire.

Les Bleus vont mieux

Plusieurs mérites à cette victoire. Les Bleus stoppent une série de quatre matchs sans victoire et confirment que les prestations inquiétantes de l’été étaient à mettre sur le compte de la fatigue. Côté chiffres, la France remonte à la 3e place de sa poule de Ligue des nations et voit s’éloigner la menace de la relégation. Non pas que la compétition nous intéresse vraiment, mais la Ligue A a le mérite de nous offrir des matchs amicaux de haut niveau. Dont le prochain sera face au Danemark, que les Bleus retrouveront au Qatar. Une autre paire de manches.

Sujets liés