Voyage (enfin) fructueux pour les Dogues

— 

Mavuba peut enlacer Cabaye : au Mans, Lille a récupéré une place sur le podium.
Mavuba peut enlacer Cabaye : au Mans, Lille a récupéré une place sur le podium. — J-F. MONIER / AFP

La semaine passée, au Domaine de Luchin, on a beaucoup causé d'un vilain syndrome lillois. Celui qui consiste, pour le Losc, à gâcher trop de munitions à l'extérieur malgré des prestations souvent convaincantes. Les réponses en salle de presse furent souvent peu satisfaisantes, mais la meilleure d'entre elles est tombée samedi soir, autour de 20 h 45, sur la pelouse du Mans. Car les Lillois, malgré un jeu très quelconque, sont revenus de la Sarthe avec trois points (1-2). « On réalise une très, très bonne opération. Et on met une petite pression, c'est important », relève Yohan Cabaye, auteur d'un penalty, après un premier but de Tulio De Melo. De fait, voilà le Losc perché sur la 3e place, en attendant que Lyon, seule équipe à pouvoir les en déloger, joue son match en retard contre Monaco, le 12 mai prochain. Sur le fond, c'est un calendrier à l'éthique discutable, mais comme ils le répètent inlassablement, c'est à la fin du championnat que les Dogues feront les comptes, et le cas échéant, déclencheront les polémiques.
D'éthique et de polémique, il en a beaucoup été question dans les couloirs de Léon-Bollée. Car le président sarthois n'a pas hésité à qualifier de « scandale » le pénalty accordé aux Nordistes pour leur 2e but, ainsi que celui oublié pour une faute de Vandam sur Lamah en fin de match. C'est beaucoup plus vrai dans le second cas que dans le premier, mais la fureur d'Henri Legarda est aussi celle d'un capitaine qui voit son navire sombrer vers la L2.
Quant aux Lillois, c'est l'air de la Ligue des champions qu'ils commencent à flairer, malgré un match « à oublier », pour Aurélien Chedjou. Oui mais voilà, le sprint final est lancé, et quand vient l'heure du money-time, c'est bien connu, seule la victoire est belle. « Je préfère cent fois gagner de cette façon que de rentrer bredouille en jouant notre meilleur football », glisse Franck Béria. Le retour du spectacle est attendu pour dimanche, lors de la réception de Nancy au Stadium Nord.A. M.