La fin des déplacements de supporters?

FOOT Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, songe à cette possibilité...

La rédaction sport (avec agence)

— 

Des supporters du PSG se battent avec la police après le match PSG-OM, le 28 février 2010
Des supporters du PSG se battent avec la police après le match PSG-OM, le 28 février 2010 — G.Fuentes/REUTERS

Installer un couvre-feu, interdire les déplacements ou rallonger la durée administrative d’interdiction de stade. En visite au Parc des Princes samedi soir, Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, a présenté à la presse ces quelques «initiatives qui pourront être engagées» pour lutter contre la violence dans les stades.

Jugeant que «les fous et insupportables doivent être mis hors jeu», le ministre propose donc la mise en place d’un «couvre-feu, dans un certain nombre de cas, à l'égard des supporteurs». Le dispositif, qui amène à interdire aux supporters connus pour être violents l'accès au stade de leur propre équipe, a récemment été expérimenté à Lens et à Auxerre. Il pourrait, selon Brice Hortefeux, être inscrit «dans la loi», et sa violation se verrait elle assortie «à tout le moins d'une sévère amende».

Le ministre de l’Intérieur a aussi évoqué la possibilité «d’interdire de déplacement» certains clubs de supporters qui «peuvent être très violents» et d’augmenter la durée administrative d’interdiction de stade, qui est aujourd’hui d’un an maximum et «que nous pourrions peut-être étendre».