Revivez le Grand Prix de Malaisie en live comme-à-la-maison

La rédaction sport (M. P. pour le live)

— 

Le pilote de F1 australien Mark Webber, au volant de sa Red Bull, lors des essais du Grand Prix de Malaisie, le 3 avril 2010.
Le pilote de F1 australien Mark Webber, au volant de sa Red Bull, lors des essais du Grand Prix de Malaisie, le 3 avril 2010. — C.Archambault/AFP
GRAND PRIX DE MALAISIE
11h40: Voilà, c'est fini. Doublé des Red Bull qui ont tenu jusqu'au bout ce coup-ci. Rosberg complètent le podium. Derrière, les favoris partis en fond de grille (Hamilton, Massa, Button) sont revenus dans les points (6e, 7e, 8e). A noter enfin les abandons de Schumacher et d'Alonso dans les dernier tours. Merci de nous avoir suivi et à bientôt sur les lives de  20minutes.fr. Ce soir à 17h, c'est Ligue1!
11h38: C'est fini pour les 2 Red Bull qui terminent tranquillement avec plus de 10 secondes de mieux que les poursuivants! Chapeau.
11h35: Aïe, abondon Alonso!!! Dur, il esssaie dedoubler Button une fois de plus et la voiture laisse échapper une fumée douteuse...trop douteuse.
11h31: Vettel et Webber sont à 3 tours du doublé. On ne voit pas comment la victoire pourrait lui échapper.
11h29: Alonso et Button restent encore collés l'un à l'autre. Mais pas moyen pour Alonso de passer. "Il lui manque un rapport", selon nos experts commentateurs sur TF1!
11h26: Ca va être très serré entre Kubica, Sutil, Hamitlon et Massa pour la 4e place!
11h24: C'est la dernière ligne droite. Plus que 7 tours. Et Massa fait le forcig pour revenir sur Hamilton!
11h21: Button et Alonso sont à la bagarre. Alonso tente de dépasser, il passe, mais se fait contrer sur le virage suivant.
11h19: Chaud pour Button coincé entre les 2 Ferrari...Il reste 12 tours à tenir!
11h17: Button se fait doubler par Massa. Massa se retrouve donc 7e et Alonso devrait passer lui aussi sans problème.
11h14: Alonso est en ce moment le plus rapide. Le problème c'est qu'il est derrière Massa et qu'il ne peut pas attaquer son coéquipier...
11h10: Les positions sont un peu plus figées. Au milieu des favoris, Robert Kubica sur sa Renault est 4e, Adrian sur Force India est 5e. Le championnat est ouvert!
11h05: Ca y est Alonso s'arrête enfin. On annonçait un problème d'électronique, mais ça a l'air d'aller. Il est 9e. Juste derrière son coéquipier Felipe Massa. Journée compliquée pour les Ferrari.
11h02: Les deux Red Bull déroulent tranquillement en tête. On ne leur souhaite pas, mais c'est génénralement à ce moment de la course (à 20 tours de la fin) qu'elles ont des problèmes techniques.
11h: Abandon de Petrov, l'homme qui a obligé Hamilton à faire des zigzags! Problème technique pour sa Renault.
10h58: Devant, ça se frotte entre Kubica et Rosberg pour une place sur le podium. Et Alonso? Il a oublié de passer au stand? Non, on se prépare dans les stands de Ferrari.
10h55: Ca yest Hamilton a fait son arrêt. Il se retrouve 7e, juste de vant Button. Et Button n'hésite pas à attaquer son coéquipier. Y'aurait-il une bisbille entre les 2 Britanniques de chez McLaren?
10h53: Hamilton 2e, Alonso 6e. C'est beau mais c'est trompeur. Les champions du monde ne sont pas encore passés au stand. Hamilton veut probablement profiter du train des Red Bull. Alonso est lui sous la pression de Sutil. Button est 8e.
10h51: Le ciel se noircit! La météo pourrait-elle se planter une deuxième fois?
10h49: Les Ferrari sont 6e et 7e. Massa passe au stand. Du coup, Alonso va pouvoir lâcher les chevaux (cabrés)!
10h45: Ca y est les Red Bull changent leurs pneus. Nickel pour Vettel, mais un problème pour Webber. Rosberg et Kubica sont passés au stand aussi. Du coup, Hamilton se retrouve deuxième! Mais il va bien falloir qu'il passe au stand.
10h42: Pour info, Bruno Senna, le neveu de, est 18e...et dernier. Comme quoi, tout n'est pas forcément génétique!
10h39: Ca y est, c'est le balai des arrêts au stand. Sutil a réussi le sien. On attend de voir ce que ça va donner pour les leaders. Hamitlon est désormais 5e, mais n'a pas fait son arrêt au stand.
@RiDeR, non, pas de pénalité, un avertissement. En même temps, c'est marrant de voir les pilotes faire quelque chose au lieu de se faire doubler tranquillement sans spectacle.
10h35: Et non, finalement plus de pluie... On a beau être en F1, la météo est aussi aléatoire que pour nous!
10h33: Apparemment, Alonso est sur la pédale de frein derrière Massa qui rame. Mais Ferrari a sa stratégie de course...
10h32: On annonce la pluie pour la fin de course. Encore plus marrant!
10h30: Hamilton est 6e maintenant qui fait le meilleur temps en course! Les Ferrarri de Massa et Alonso sont respectivement 8e et 9e. Pour une fois, la fin d'un Grand Prix va être au moins aussi fun que le départ.
10h27: Un petit point sur les abandons: Glock, Liuzzi, De la Roza, Kobayashi et Schumacher.
10h24: Button a déjà fait un petit tour au stand. Pendant que son coéquipier, Hamilton continue sa remontée fantastique! Il est 8e.
10h21: Abandon de Schumacher. Un problème technique sur le train arrière apparemment! Le challenge se corse pour l'Allemand, revenu pour gagner le championnat du monde.
10h19: Bon, vous en pensez quoi de ce grand prix. Un peu plus sexy que le premier, non? La pluie a déjà fait son petit effet en reléguant les "gros" en fond de grille.
10h17: Oula, la bagarre entre Petrov et Hamilton! Hamilton double, se fait doubler, redouble et maintenant est chassé. A force de faire des zig zag pour limiter l'aspiration, Hamilton risque de perdre du temps sur les Ferrari elles aussi en chasse derrière.
10h14: Ca ne va pas être facile pour les cadors qui naviguent dans le traffic. Ils perdent environ une seconde au tour sur la tête de course Red Bull (Vettel et Webber). Les Red Bull ont fait le trou. Sauf casse mécanique, ça sent la victoire.
10h11: Hamitlon est 10e, il a repris 10 places. Pas mal en 5 tours.
10h10:  Vettel s'envole en tête. On revoit le départ avec Barrichello planté sur la grille... Il a bien failli se faire percuter.
10h07: Les deux Ferrarri remontent la fil de voiture. Elles ont passé Button pour ne pas lâché Hamilton.
10h04: Hamilton est déjà 12e.  Avec Massa et Alonso dans sa roue. Ca va être chaud pour les places d'honneur.
10h02: C'est parti! Bon départ de Vettel, 1er. Kubica, 4e!
10h: On fait chauffer les gommes ici à Sepang! Et déjà on sait que les ingénieur de Red Bulla demandé à Webber de ne pas pousser sa caisse au maximum. Sinon, c'est la surchauffe et l'abandon... Red Bull veut finir!
9h55: Bonjour et bienvienue sur ce live. Les pilotes s'installent dans leurs baquets. Le départ va être intéressant avec parmi les derniers sur la grille: Jenson Button (17e), Fernando Alonso (19e), Lewis Hamilton (20e) et Felippe Massa (21e). Bref, les cadors (auxquels il faut ajouter Schumi à la 8e place) se sont faits piégés par la pluie qui est tombée pendant les qualifications. Tant mieux, ils vont devoir prendre des risques pour se rapprocher de la tête!

F1 australien Mark Webber, au volant de sa Red Bull, lors des essais du Grand Prix de Malaisie, le 3 avril 2010">Tel un Jean Alesi de la grande époque, Mark Webber a prouvé samedi matin qu'il adorait piloter sous la pluie. Le pilote australien a réalisé le meilleur temps des essais et occupera dimanche la pole position du Grand Prix de Malaisie, 3e épreuve de la saison 2010.

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes), deuxième, l'accompagnera sur la première ligne de la grille, alors que les Allemands Sebastian Vettel (Red Bull, 3e) et Adrian Sutil (Force India, 4e), partiront du deuxième rang.  Les Ferrari et les McLaren réalisent la très mauvaise opération du jour. Fernando Alonso (Ferrari), 19e, Lewis Hamilton (McLaren), 20e et Felipe Massa (Ferrari), 21e, ont fait les frais d'une stratégie catastrophique de leurs écuries, qui les ont fait sortir des stands alors que la pluie redoublait, ce qui les a condamnés à des temps médiocres et à une élimination dès la Q1.

Button au fond de la classe

Dans le même temps, l'autre pilote McLaren, Jenson Button, victime d'un tête-à-queue pendant la Q1, n'est pas reparti en Q2, ce qui le condamne à la 17e place. La très mauvaise opération pour ces quatre pilotes, qui partiront en fond de grille, devrait toutefois rendre la course très vivante dimanche, avec des dépassements à répétition.

>> Un Grand Prix à suivre dimanche en live comme-à-la-maison sur 20minutes.fr