La FFF n'a pas oublié la banderole anti-Ch’ti

FOOTBALL Alors que le Conseil d'Etat avait désavoué la première sanction...

M.Go. avec agence

— 

PSG-Lens: la banderole déployée le 29 mars dernier en finale de la Coupe de la Ligue était devenue une affaire d'Etat. 
PSG-Lens: la banderole déployée le 29 mars dernier en finale de la Coupe de la Ligue était devenue une affaire d'Etat.  — AFPTV

Revoilà la banderole anti-Ch'ti. Plus de deux ans après le déploiement de la banderole insultante au Stade de France lors de la finale de la Coupe de la ligue, la Fédération française de football (FFF)  veut toujours sanctionner le PSG. Le Conseil d'Etat avait pourtant désavoué en octobre 2008 la première sanction choisie par les autorités du football, l'exclusion du PSG de la Coupe de la Ligue.

Un huis clos?

Mais la FFF va plancher avant la fin de la saison sur une nouvelle sanction contre le Paris SG. «Il nous faut donc reprendre le chemin disciplinaire au début, a expliqué le directeur juridique de la Fédération (FFF), Jean Lapeyre. La commission supérieure d'appel de la FFF va se réunir avant la fin de la saison et proposer une nouvelle sanction, de l'amende jusqu'au huis clos.»

Après une grosse polémique et dans un souci d'exemplarité, la Commission de discipline de la LFP avait prononcé l'exclusion du PSG de la Coupe de la Ligue 2008-09, le 30 avril. Cette sanction avait été confirmée par la commission supérieure d'appel de la FFF le 29 mai, mais désavouée par le Conseil d'Etat.