Le Grand prix fête ses 20 ans sous la pluie

— 

Week-end de Pâques rime avec Grand Prix de Bordeaux-Lac. Sous la pluie et dans le vent, selon Météo France, ils seront 132 joueurs amateurs (24 féminines et 108 messieurs), parmi les meilleurs Français, à prendre part à la 20e édition de la compétition. Les locaux Charlotte Maguin [3,3] et Jean-Jacques Wolff [-2] porteront les espoirs du club et tenteront de déjouer les pièges du parcours de la Nouvelle Jalle [par 72]. Le mauvais temps compliquera leur tâche, notamment sur les coups longs, sensibles au vent. Au contraire, l'attaque des greens devrait être facilitée par une balle pitchée (qui s'enfonce et se bloque). Ainsi, il faudra se montrer « très fort physiquement, techniquement et mentalement », annonce le directeur du golf, Laurent Heutte, pour faire face « non seulement à la pression des adversaires, mais aussi aux conditions climatiques ». Seuls 60 concurrents (45 hommes, 15 femmes) resteront en course lundi, une fois le cut passé. Bonne nouvelle, le soleil devrait revenir pour cette phase finale.L. H.