Le vice-champion du monde espoir dopé a tenté de se suicider

CYCLISME Kacper Szczepaniak est au fond du gouffre depuis son contrôle positif à l'EPO...

N.A

— 

Kacper Szczepaniak pendant les championnats du monde espoir de cyclo-cross, aux Pays-Bas, le 1er novembre 2009
Kacper Szczepaniak pendant les championnats du monde espoir de cyclo-cross, aux Pays-Bas, le 1er novembre 2009 — YLogghe

La réussite ou rien. Contrôlé positif à l’EPO lors des derniers championnats du monde espoirs de cyclo-cross, Kacper Szczepaniak a tenté de mettre fin à ses jours. Une information relayée par le journal belge Nieuwsblad. Lors des derniers Mondiaux, il avait terminé deuxième de la course, derrière son frère Pavel, lui aussi pris à l’EPO. Hans Van Kasteren, le manager de l’équipe Telnet-Fidea, qui avait recruté les deux Polonais cet hiver fait preuve de compassion envers eux . «Je n’approuve pas le dopage mais il faut se montrer un peu plus compréhensif envers ces deux garçons qui n’ont pas résisté à la tentation».

Il affirme que la prise de risque de ces deux garçons serait motivée par l’appât du gain. Le père des Szczepaniak toucherait un salaire de 250 euros.