Boulogne, miracle toujours insuffisant

— 

« L'espoir est entretenu », promet Laurent Guyot. L'entraîneur boulonnais n'a pas encore jeté l'éponge. Samedi, l'USBCO s'est en effet imposé à Nancy (1-3), et la petite flamme du maintien brille encore sur la Côte d'Opale.
Toutefois, les statistiques sont têtues. Les Boulonnais ont huit points de retard sur Saint-Etienne, le premier non-relégable, alors qu'il reste dix journées de championnat à disputer. « Il faudra sept victoires pour se maintenir, ça paraît fou », analyse Laurent Guyot. Lui et ses hommes viennent de tenir en échec l'OL et de marcher sur le stade Marcel-Picot. Alors, qui sait… « On avait une sorte d'étau sur la tête. Le fait d'être dos au mur a créé un relâchement bénéfique », explique l'entraîneur boulonnais.

Moussilou, trois ans après
Au moins, dans sa quête de maintien en L1, les coéquipiers d'Alexandre Cuvillier pourront compter sur Matt Moussilou. Plutôt transparent depuis son arrivée dans le Nord, l'ancien Lillois a été le détonateur de son équipe samedi, en inscrivant le 2e but, son premier cette saison. Sa dernière réalisation en L1 remontait à trois ans, avec Saint-Etienne, contre le Losc. « C'est un grand bonheur. Ca va booster toute l'équipe. Le maintien, on continue d'y croire en interne. On va jouer notre va-tout », promet l'avant-centre.
Ces prochaines semaines, les joueurs du président Wattez vont d'abord tenter de prendre des points contre Lorient, à Paris , puis contre Toulouse. Après cette série, les Rouge et Noir sauront déjà si leur rêve est accessible ou non.A. M.