Le Losc s'offre le droit de rêver à Anfield

FOOTBALL Lille s'est imposé (1-0), jeudi, face à Liverpool pour les 8es de finale aller de Ligue Europa...

Antoine Maes

— 

Yohan Cabaye, de Lille et Daniel Agger (Liverpool) lors du match de Ligue Europa Lille-Liverpool, le 11 mars 2010.
Yohan Cabaye, de Lille et Daniel Agger (Liverpool) lors du match de Ligue Europa Lille-Liverpool, le 11 mars 2010. — REUTERS

C’est un espoir qui reste mince comme une feuille de papier à cigarette, mais il faudra bien que ça tienne. Jeudi, le Losc s’est offert Liverpool (1-0), en 8e de finale aller de la Ligue Europa. Tout le monde voyait les Reds comme un cadeau d’adieu à l’Europe offert aux Nordistes. Ce fut dur et parfois très mal embarqué. Mais aujourd’hui, ce sont les Anglais qui sont les plus proches de la porte. 

Survivre à la première période n’a déjà pas été simple. L’infanterie légère lilloise, sabre au clair, a bien tenté de mordre dès l’entame. Mais en face, Rafael Benitez a construit son équipe comme un char d’assaut, et les Reds auraient dû marquer. Sur une percée de Babel d’abord (26e). Sur un double arrêt monumental ensuite, après un coup franc de Gerrard et une tête de Torres (42e).

Lille attaque après la pause

Avant le repos, Lille a eu ses moments, moins chauds et moins nombreux, malgré un jeu très propre. Dans les vestiaires, Rudi Garcia change donc son fusil d’épaule: Lille arrête de mitrailler tous azimuts, pour choisir l’embuscade en contre. Ce n’est pas loin d’être payant. Hazard file au but (50e). Hors-jeu inexistant. Frau est retenu par Carragher (58e). Rien, dit l’arbitre. L’attaquant lillois part au but (61e). Encore hors-jeu, toujours inexistant.

L’injustice réveille les Dogues, Frau (66e), Cabaye (71e) et Dumont (76e) allument Reina. C’est de loin que vient la solution, avec un coup-franc direct et enroulé d’Hazard que personne ne touche, et surtout pas le gardien anglais (1-0, 84e). La marge aurait dû grimper, sur une frappe d’Aubameyang sur le poteau (87e). Mais ce petit but, le Losc s’y accrochera très fort pour accéder au premier quart de finale européen de son histoire.

>> Tous les résultats sont ici