Revivez Real Madrid - Olympique Lyonnais en live comme-à-la-maison

A Lyon, Stéphane Marteau (A.P. pour le live)

— 

Sidney Govou, Aly Cissokho et Jean-Alain Boumsong fêtent le but de Jean II Makoun, lors de la victoire de l'Olympique lyonnais contre le Real Madrid (1-0), mardi 16 février, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.
Sidney Govou, Aly Cissokho et Jean-Alain Boumsong fêtent le but de Jean II Makoun, lors de la victoire de l'Olympique lyonnais contre le Real Madrid (1-0), mardi 16 février, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. — REUTERS/Robert Pratta
Real Madrid - Lyon

Pour rafraîchir cliquer ici
Incroyable. A la rue en première mi-temps, les Lyonnais sont revenus transfigurés après la pause. En attendant Bordeaux contre l'Olympiakos, on tient déjà un club français qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Bonne et douce soirée à tous.
93e: C'est fait! ENFIN Lyon tient son exploit en Coupe d'Europe. Le Real et ses millions n'ont que leurs yeux pour pleurer.
91e: Et maintenant c'est Delgado qui rate son accasion. "Pas grave, on va quand-même se mettre une bonne mine" lui glisse Govou à l'oreille.
90e: Le fail de Lisandro. L'Argentin était - mais alors très seul -  devant Casillas. Comment il peut rater ça?
88e: Le jour où Lassana Diarra fera une passe vers l'avant n'est pas encore venu.
85e: Il faut saluer le double changement opéré par Claude Puel à la mi-temps. Comme quoi, le coaching ça peut servir.
84e: Les sauveur Pjanic est remplacé par Ederson. Le fantôme.
81e: C'est dans ce genre de match qu'on se rend compte que Lassana Diarra n'est pas la 8e merveille du monde comme certains veulent nous le vendre.
80e: Le Real doit marquer deux fois pour se qualifier, cette fin de match risque de tourner à "Fort Alamo" sur les but lyonnais.
78e: Raul remplace Kaka, mais on sent que les Espagnols ont pris un grand coup de bambou.

74e: Pjaniiiiiiiiiiiic! LYON EST QUALIFE... pour l'instant. Après une remise magique de Lisandro, le Bosnique trompe Casillas du pied gauche. Un classique du live 20mn, on case un jour et il marque.

Karpine78 tant que le Real n'a pas les mêmes joueurs qu'au FC Nantes, tout va bien.
70e: Raul implore Pellegrini du regard. Il veut rentrer. Reste à savoir à la place de qui. Higuain ou Kaka?
68e: Vous ne devez pas aller au lit tout de suite? Il vaut mieux parce que ça commence à sentir la prolongation. Delgado récolte son petit jaune
64e: Ronaldo n'est pas très inspiré sur coup-franc ce soir.
60e: On le sentait venir, Graneiro (moyen, moyen) est remplacé par Rafael Van Der Vaart. Attention, le Néerlandais revient fort en ce moment. On embrasse madame Van Der Vaart au passage.
58e: Higuain a oublié Ronaldo tout seul à droite. Et ça, le Cristiano risque de ne pas oublier.
55e: A une frappe de Lisandro, Ronaldo répond par une accélération de dragster! Kaka allume Lloris aux 20m, mais le ballon passe à côté.
52e: Sortez l'alcootest! Govou met le ballon 15m au dessus alors qu'il était seul au point de pénalty.
Tu as raison Mercure, Lyon n'est pas éliminé pour l'instant et cette reprise est plutôt encourageante. Gonalons a au moins le mérite de mettre un peu le pied dans l'entrejeu.
47e: Toulalan descend d'un cran et le petit Gonalans (enfin pas tant que ça) fait déjà parler son jeu de tête. Le Real est un suffisant en ce début de 2e mi-temps.
45e: Il y a du sang neuf à Lyon. Gonalons remplace Boumsong et Kallstrom succède à Makoun. Qui de Gonalon ou Toulalan va évoluer en défense... on ne sait pas encore.
45+2e: C'est la mi-temps. Ce 1-0 tient presque du miracle. Le problèmes avec les miracles c'est qu'ils ne durent jamais très longtemps.
45e: Le Real fatigue un peu en cette fin de mi-temps.
42e: Quand on voit le match de Pjanic, on regrette presque l'époque Franck Gava (maillot Justin Bridou)
39e: La bonne nouvelle pour Lyon, c'est qu'Higuain est maudit. L'Argentin voyait sa tête au fond... Mais non.
38e: Higuain plonge de bon coeur dans la surface, l'arbitre ne bronche pas, dans la foulée Graneiro découpe Delgado en deux... Après ralenti, il y a avait peut-être un début de faute sur Higauin.
35e: Sur un malentendu - mais alors un gros malentendu - Makoun n'était pas loin d'égaliser. Sa frappe en pivot arrive dans les mains de Casillas.
33e: D'accord ce garçon est un sacré fumiste, mais quand il veut Guti peut être fabuleux par sa qualité de passe.
32e: Bon, il va falloir mettre un peu le pied sur le ballon. Lisandro est à deux doigts de demander à être rapatrier en Argentine.
28e: Merci Lloris. Le gardien lyonnais réalise un nouveau miracle sur cette frappe de Higuain à ras-de-terre. Boumsong et Cris sont à l'agonie.
27e: Cris a du mal ce soir et ce n'est pas ce carton jaune qui va arranger les choses
25e: Qu'est-ce que vient de rater Higuain? L'Argentin dribble lloris mais met le ballon sur le poteau alors que les buts étaient vides.
22e: J'entends beaucoup moins les anti-Ronaldo depuis quelques temps. CR9 est fabuleux ce soir, fabuleux et collectif comme le prouve cette ouverture pour Kaka.
dexter75, ta stat fait très mal mais elle est très juste. En C1, des clubs comme Malines ou Derby County sont déjà allés en finale. Pas Lyon.
18e: Belle frappe de Toulalan. C'est à côté. C'est vrai qu'il a déjà marque son but quadriennal.
18e: Cissokho était presque passé sur son côté gauche, presque car il y avait un certain Sergio Ramos en face.
15e: Lyon n'arrive pas à sortir le ballon, Lisandro est coupé du reste de l'équipe, Pjanic a touché deux ballons et Boumsong n'est pas loin d'avoir des crampes. Bref, ce début de match vire au cauchemar.
11e: La tête - plein de gel - de Ronaldo n'était pas loin de tromper Lloris sur ce corner. A peine le temps d'écrire ça et Higuain manque de doubler la mise. Ca va mal.
9e: Ronaldo et Kaka sont déchaînés, on a la cruelle sensation de revoir le Barça-Lyon de la saison passée. PS: le parents du petit Pjanic sont demandés à l'entrée du Stade Bernabeu.
8e: Si le plan lyonnais consistait à jouer le 0-0 et bien il va falloir penser à un plan B. Un vrai plan B.
5e: ROOOOOOOOOOONALDO! Le génie a frappé! Le Portugais a mis 10 ans à Cris sur cette accélération, sa frappe du gauche passe entre les jambes de Lloris. Les deux équipes sont désormais à égalité.
4e: Je suis désolé pour les journaliste français de Madrid (Fred Hermel si tu nous lis) mais Higuain est quand-même meilleur que Benzema. Son début de match plaide pour lui.
2e: Si Jean-Michel Larqué passe le bonjour à sa mère, je vais aussi embrasser ma mamie dont le joueur préféré est Francis Llacer. True story.
1er: Kaka! C'était tendu sur les buts lyonnais, heureusement Lloris a bien serré les jambes sur cette frappe du Brésilien. Cissokho devait encore être au vestiaire sur cette action.
20h43: A noter que Lassana Diarra a finalement été préféré à Mahamadou Diarra. A Lyon, Puel garde l'équipe du match aller.
20h39: Salut tout le monde. On est prêt pour vous faire vivre ce Real - OL. Le match qui va peut-être permettre aux Lyonnais d'éliminer un grand d'Europe en match aller - retour.

Avant-match

Faites vos jeux. Depuis le succès remporté il y a trois semaines par l’OL face au Real Madrid (1-0), les pronostics vont bon train sur les probabilités de voir les Lyonnais éliminer les Madrilènes en 8e de finale de la Ligue des champions. Si les joueurs de Claude Puel ne recueillaient pas les faveurs des pronostics avant le match aller, leur cote est sensiblement remontée auprès des bookmakers.

Mardi, les principaux sites de paris en ligne leur accordaient une chance raisonnable de réaliser l’exploit au stade Santiago Bernabéu: une qualification des partenaires de Cris était estimée entre 2,35 et 2,55 contre 1. Les joueurs du Real Madrid font fi de tous ces calculs savants. Les Espagnols ont promis l’enfer à leurs adversaires. «On va gagner 3-0», a ainsi affirmé le défenseur Sergio Ramos. «Les paroles d’avant-match n’ont pas beaucoup d’importance, la réponse est sur le terrain, a déclaré Claude Puel, hier, jamais très joueur. Le Real croit en lui, mais nous aussi, on croit en nous. Il faudra faire notre match, tout simplement. On mène 1-0, on sait que le Real peut inscrire beaucoup de buts, nous devrons jouer pour marquer et pour nous qualifier.»

 

L’aller, un avantage «infime» pour Cesar Delgado

 

Le milieu offensif Cesar Delgado est sur la même longueur d’onde que son entraîneur. L’Argentin estime que l’avantage acquis à l’aller est «infime». «Mais nous savons que si nous avons la concentration nécessaire pour éviter que nos adversaires ne développent leur jeu, tout peut arriver. Il faudra soigner cet avantage et essayer de marquer un but.» Les Lyonnais n’envisagent donc pas de jouer le 0-0. Un score qui semble de toute façon improbable au regard de la qualité offensive des deux formations. On vous le parie.

>> Suivez le match Real Madrid-OL en live comme-à-la-maison dès 20h45 sur 20 minutes.fr