Les Strasbourgeois veulent éviter les coups de griffes

— 

Droit au bus pour l'Etoile noire. Les hockeyeurs strasbourgeois viennent à peine de terminer la saison régulière de Ligue Magnus (à la septième place), qu'ils reprennent ce matin la route, en car, pour Villard-de-Lans. Dans le Vercors, les Ours les attendent, ce soir, pour le match aller du premier tour des play-offs. « C'est le moment tant attendu », se réjouit Daniel Bourdages, l'entraîneur bas-rhinois.
Villard est une équipe qui a bien réussi à l'Etoile noire, cette saison, avec deux succès (3-1 et 4-1). « On a un petit avantage psychologique, concède le technicien québécois. Je préfère cette situation-là que l'inverse. Car on sait qu'on peut les battre, eux non. Mais depuis notre victoire chez eux (4-1), ils sont sur une bonne lancée. » Six succès en sept matchs. Certes, essentiellement face à des formations mal classées, mais la dernière victoire a été acquise contre Amiens, quatrième de Ligue Magnus, et avec éclat (7-0). « C'est un avertissement pour nous, estime Daniel Bourdages. On sait qu'ils sont capables de sortir un gros match. »

Trente buts en six matchs
La fin de saison a aussi été une période faste pour les Strasbourgeois, avec cinq succès pour un seul revers. Surtout, l'attaque bas-rhinoise s'est montrée performante, avec 30 buts inscrits. Lors des vingt précédentes rencontres, l'Etoile noire n'en avait inscrit que 45. « On commence à marquer, note avec satisfaction Daniel Bourdages. Surtout, on se crée beaucoup d'occasions. C'est encourageant. Mais en play-offs, tous les compteurs sont remis à zéro. »
Et attention aux coups de griffes des Isérois. L'an dernier, les Ours de Villard avaient poussé Morzine-Avoriaz à disputer la belle pour accéder aux quarts de finale.F. H.