le Pays d'Aix traverse une mauvaise passe

— 

La loi des séries. Après avoir signé sept victoires consécutives et pris la tête de la D2, le Pays d'Aix Handball vient d'enregistrer trois revers de rang en février. La dernière en date, vendredi chez le leader Saint-Cyr-sur-Loire (28-23) lors de la 17e journée. Une bien mauvaise affaire pour les Aixois qui se retrouvent en 5e position à six longueurs des Saint-Cyriens, et quatre du dauphin Paris. « On est décroché du haut du tableau, constate le coach Didier de Samie sur le site du club. Il reste neuf journées, il y a toujours de l'espoir mais ça semble quand même très compliqué d'aller chercher les deux premières places » synonymes de montée en D1.

La CAN leur a fait beaucoup de mal
Comme les saisons précédentes, le PAUC marque le pas au plus mauvais moment, lors de la ligne droite finale. Une raison est avancée à cela : « La CAN nous a pénalisés en modifiant notre groupe [les internationaux algériens Labane et Hamad ne sont rentrés que le 23 février]. On a perdu nos rotations et nos repères », indique de Samie. Pour recharger les accus et retrouver leur jeu collectif, les Provençaux vont pouvoir profiter de la mini-trêve de quinze jours. « La coupure tombe à pic pour se reposer avant de préparer Mulhouse. A nous de nous accrocher pour terminer désormais dans le Top 4, notre objectif de début de saison. »S. D.